mardi 24 novembre 2020
Accueil / A la Une / Des experts de la sécurité saluent le comportement des Français pendant la crise sanitaire
Frédéric Gallois, Bernard Bajolet, Jacques Mignaux et Alain Bauer, quatre experts de la sécurité, eux-mêmes confinés en région ou à Paris, saluent le comportement des Français pendant la crise du coronavirus. (Photos:MG/L'Essor, Illustration:LP/L'Essor)
Frédéric Gallois, Bernard Bajolet, Jacques Mignaux et Alain Bauer, quatre experts de la sécurité, eux-mêmes confinés en région ou à Paris, saluent le comportement des Français pendant la crise du coronavirus. (Photos:MG/L'Essor, Illustration:LP/L'Essor)

Des experts de la sécurité saluent le comportement des Français pendant la crise sanitaire

Ils tirent un grand coup de chapeau aux Français pour leur comportement. “Remarquablement disciplinés” et “faisant preuve de sang-froid” depuis le début de la crise sanitaire du Covid-19. Voilà les avis de quatre experts de la sécurité, eux-mêmes confinés en région ou à Paris, sollicités par L’Essor.

"<yoastmark
Sur les quatre dernières semaines, depuis la mise en place des mesures de confinement, policiers et gendarmes ont effectués plus de 12 millions de contrôles, comme ici, dans l’Essonne. (Photo L.Picard / L’Essor)

C’est une population à l’écoute qui suit les consignes et a changé de mode de vie”, relève le colonel Frédéric Gallois, commandant du GIGN de 2002 à 2007. Il loue “la capacité de résistance, de résilience et le sang-froid” dont font preuve les Français pour l’instant. Des qualités “essentielles” lors d’une crise, assure Frédéric Gallois, aujourd’hui directeur des opérations du croisiériste de luxe Ponant.

6% seulement d’infractions au confinement

Malgré quelques écarts, les Français ont globalement montré de la discipline”, note Bernard Bajolet, directeur général de la sécurité extérieure (DGSE) de 2013 à 2017. Effectivement, les chiffres du ministère de l’Intérieur font état d’un taux constant de seulement 6%  de procès-verbaux dressés lors des contrôles par les policiers et les gendarmes.

Lire aussi: Au cœur des contrôles du respect du confinement avec les gendarmes de l’Essonne

Directeur général de la gendarmerie de 2010 à 2013, Jacques Mignaux analyse. “Lorsque les Français ont pris conscience de la dangerosité de la pandémie, leur comportement a changé et ils ont respecté les règles de confinement et de distanciation”.

Le général Mignaux ajoute que les “Français sont profondément attachés aux libertés, comme celle d’aller et de venir”. Mais “ils ont su changer brusquement de logiciel, ce qui n’était pas évident”. Pour le général Mignaux, “beaucoup de Français, comme les soignants, nous donnent une superbe leçon en faisant preuve d’altruisme et de sens du devoir”. Il salue aussi la “bonne cohésion de l’Arme où tous les gendarmes ont pu s’engager dans une action collective et cohérente”.

 “La Nation beaucoup plus efficace que l’État”

Le criminologue Alain Bauer ne tarit pas d’éloges: “Les Français ont été remarquablement disciplinés“. Il ajoute: “Ils ont compris très vite l’ampleur de la crise et, comme souvent, ils ont montré le meilleur”. Alain Bauer salue “la créativité du système D national qui a fait merveille”. Pour exemple, l’enseignant au Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) révèle que 96% des enseignements à distance du Cnam ont pu être opérationnels en une semaine. “Le peuple français a été été résilient et résistant et s’est révélé bien meilleur que ce qui était attendu“. Dans la gestion de la crise, conclut le criminologue, “La Nation a été beaucoup plus efficace que  l’État !”.

“Quelle sera la capacité de résistance des Français?”, s’interroge le colonel Gallois d’ici au 11 mai, date prévue pour le début de la levée du confinement. Bernard Bajolet pose les questions de la sortie de crise sanitaire: “Va-t-on renoncer aux réformes? Va-t-on demander aux Français de travailler davantage?”.

Pierre-Marie Giraud

Crowdfunding campaign banner

2 Commentaires

  1. Niout

    C’est bien joli de flatter dans le sens qui leur convient…. Mais en reportant sur le peuple français, leurs fautes et leur incompétence flagrante leur absence de prévision, tous leurs manques évidents de prédiction de la pandémie , nos dirigeants politiques nous ont lâchement mais volontairement “condamnés” à l’isolement forcé. La sourde manoeuvre a été bien présentée pour le soutien total aux soignants. Ceci découle en fait d’une volonté délibérée de l’Europe de rentabiliser à outrance notre système de santé. Ceci nous a conduit au drame que l’on vit quotidiennement et pour lequel nous devons déplorer des milliers de morts.
    Nous attendons des explications claires et objectives et réclamerons en un temps proche le jugement de toutes leurs erreurs trop graves.

  2. Fabrice

    Le “vivre ensemble”, c’est comme “l’axe d’amitié franco-allemand”: une idéologie qui ne supporte pas la contradiction, même des faits.
    https://www.huffingtonpost.fr/entry/castaner-dit-que-le-confinement-se-passe-bien-policiers-et-assos-sont-plus-mesures_fr_5e9c186bc5b6ea335d5ce307

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.