vendredi 18 septembre 2020
Accueil / A la Une / Création du commandement pour la réserve opérationnelle de la Gendarmerie
Stage de Préparation militaire Gendarmerie (PMG) pour de jeunes réservistes à Orléans en juillet 2016. Crédit : ND/Essor.
Stage de Préparation militaire Gendarmerie (PMG) pour de jeunes réservistes à Orléans en juillet 2016. Crédit : ND/Essor.

Création du commandement pour la réserve opérationnelle de la Gendarmerie

En droite ligne de la création de la Garde nationale le 12 octobre, un commandement des réserves de la Gendarmerie sera créé à partir du 1er novembre 2016. Cette instance remplace la délégation aux réserves actuellement commandée par le général de division Alain Coroir.

Relevant directement du Directeur général de la Gendarmerie, le général Richard Lizurey, le commandement aux réserves de la Gendarmerie reste sous le commandement du général Corroir, premier commandant de la réserve opérationnelle de l’Institution.

Des réservistes de la gendarmerie des Alpes Maritimes à l'entraînement en août 2016. (Photo D.C L'Essor)
Des réservistes de la gendarmerie des Alpes Maritimes à l’entraînement en août 2016. (Photo D.C L’Essor)

Le général Lizurey avait annoncé la création de ce commandement le samedi 1er octobre, à l’occasion du 20è anniversaire de l’Anorgend, fédération nationale des réservistes de la Gendarmerie.

Montée en puissance de la réserve opérationnelle de la Gendarmerie

Il s’agit d’un nouveau signal fort concernant la montée en puissance de la réserve opérationnelle de la Gendarmerie. Plus de 1.000 réservistes opérationnels ont été formés cette année, dont 700 au cours de sessions supplémentaires durant le seul mois d’août.

La limite d’âge maximale pour accéder à la réserve opérationnelle a également été relevée, passant de 30 à 40 ans révolus au 31 décembre de l’année en cours.

Par ailleurs, « le budget de la réserve de la Gendarmerie, qui était de 40 millions en 2014, passera à 105 millions en 2017 », a précisé le général Coroir en conclusion du colloque de l’anniversaire de l’Anorgend.

28 500 hommes et femmes composent actuellement la réserve opérationnelle de la Gendarmerie. L’objectif est de parvenir à 40 000 d’ici à 2019.

______________________

Arrêté publié ce vendredi 28 octobre au journal officiel 

NOR: INTJ1623393A
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2016/10/14/INTJ1623393A/jo/texte

Le ministre de l’intérieur,
Vu le code de la défense ;
Vu le code de la sécurité intérieure, notamment son article L. 421-2 ;
Vu l’arrêté du 2 septembre 2011 modifié relatif aux délégués aux réserves ;
Vu l’avis du comité technique de la gendarmerie nationale du 14 septembre 2016,
Arrête :

Article 1

La délégation aux réserves de la gendarmerie est dissoute à compter du 1er novembre 2016.

Article 2

Le commandement des réserves de la gendarmerie est créé à compter du 1er novembre 2016. Il relève directement du directeur général de la gendarmerie nationale.

Article 3

Le commandant du commandement des réserves de la gendarmerie exerce également les fonctions de délégué aux réserves de la gendarmerie, fixées par l’arrêté du 2 septembre 2011 susvisé.

Article 4

Le directeur général de la gendarmerie nationale est chargé de l’exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.
Fait le 14 octobre 2016.

Bernard Cazeneuve

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *