dimanche 27 septembre 2020
Accueil / A la Une / Coronavirus: décès d’un ancien gendarme “Juste parmi les nations”
Ancien adjudant-chef dans la gendarmerie départementale et Juste parmi les Nations, Auguste Héry est décédé du Covid-19 le 1er avril 2020 à 95 ans. (Ph G. Garcy)
Ancien adjudant-chef dans la gendarmerie départementale et Juste parmi les Nations, Auguste Héry est décédé du Covid-19 le 1er avril 2020 à 95 ans. (Ph G. Garcy)

Coronavirus: décès d’un ancien gendarme “Juste parmi les nations”

Contaminé par le coronavirus, Auguste Héry, un ancien gendarme de 95 ans, “Juste parmi les nations”, est décédé le 1er avril. L’Essor vient de l’apprendre par l’un de ses fidèles lecteurs, le lieutenant-colonel (ER) Gérard Cabry.

4.128 hommes et femmes en France ont reçu cette distinction de “Juste parmi les nations”. Un diplôme décerné par le Comité français Yad Vashem pour avoir sauvé des Juifs pendant l’Occupation. Plus de 25.000 personnes dans le monde se sont vues ainsi honorées, soit de leur vivant soit à titre posthume, à l’issue d’une minutieuse enquête.

Une famille juive parisienne réfugiée dans un petit village de la Marne

Son père étant prisonnier en Allemagne, Auguste Héry, alors âgé de 19 ans vivait avec sa mère Louise dans la ferme familial de Champvoisy (Marne). Ils y avaient caché une famille juive de quatre personnes en août 1943. Fuyant les rafles antisémites à Paris, la famille Burak avait rejoint ce petit village très isolé de 200 âmes. Il y avait le père Salomon Burak, tailleur, sa femme Gunenda et leurs deux enfants Isaac, 14 ans, et Marcel 10 ans. Suite à une dénonciation, sept Juifs, dont une autre famille, furent arrêtés dans le village le 22 février 1944. Aucun parmi eux ne revint de la déportation. Seuls Salomon Burak et son fils Marcel échappèrent à la rafle.

Gendarme à Colomb-Béchar

Après la guerre, Auguste Héry quitta la ferme pour la Gendarmerie. Il y fit une belle carrière, marquée par un long séjour en Algérie, notamment dans une compagnie saharienne de gendarmerie à Colomb-Béchar. Il la termina comme adjudant-chef, adjoint au commandant de la compagnie d’Epernay (Marne). En 2018, il fut reconnu avec sa mère Louise, décédée en 1971, “Juste parmi les Nations”. La même année, Auguste Héry et Marcel Burak inaugurèrent une stèle à la mémoire des sept Juifs déportés. Il reçut ensuite son diplôme de “Juste parmi les Nations” le 16 juin 2019 lors d’une cérémonie solennelle à la mairie de Champvoisy, près de Dormans où il avait pris sa retraite.

Lire aussi: Décès du dernier gendarme “Juste parmi les Nations” pour avoir sauvé des juifs pendant l’Occupation

Auguste Héry était chevalier de la Légion d’honneur, titulaire de la Médaille militaire, chevalier de l’ordre national du Mérite, croix de guerre 39-45, titulaire de la croix du combattant volontaire de la Résistance, de la croix du combattant. Il était aussi le doyen de l’union départementale de la Marne de l’UNPRG. Le Comité français Yad Vashem a reconnu “Justes parmi les Nations” dix-huit gendarmes en service pendant l’Occupation. Le dernier d’entre eux, Camille Mathieu est décédé en 2017 à l’âge de 102 ans.

PMG

Crowdfunding campaign banner

2 Commentaires

  1. Person

    Toutes mes condoléances à la famille et aux Gendarmes qui ont perdu u’un grand camarade

  2. Arnaud HÉRY

    Bonjour,
    merci de la part des enfants d’Auguste HÉRY pour cet article, pour ce commentaire et en premier lieu merci au lieutenant-colonel CABRY pour avoir relayé l’information.
    Notre père avait la Gendarmerie chevillée au corps, surtout celle qu’il avait connue, différente de celle d’aujourd’hui. Il aimait échanger sur ces différences, raconter ses expériences, avec passion.
    Je précise qu’il avait effectué un très long parcours en Algérie (1946 à 1961) dans le Constantinois, avant le Sahara. Là aussi, ses souvenirs étaient chargés d’émotion.
    Il avait de très belles valeurs qui lui ont valu de nombreux hommages dont celui ici, merci encore.
    Arnaud HÉRY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *