jeudi , 17 juin 2021

La gendarmerie est présente à la Maison France service de Mauléon une fois par mois (Photo: Facebook/Gendarmerie des Deux-Sèvres).
La gendarmerie est présente à la Maison France service de Mauléon une fois par mois (Photo: Facebook/Gendarmerie des Deux-Sèvres).

Dans les Deux-Sèvres, les gendarmes testent une maison France services

A Mauléon, la Gendarmerie met en place un dispositif d’accueil du public au sein d’une maison France services. D’autres expérimentations auront lieu ailleurs dans les Deux-Sèvres.

L’occasion pour la Gendarmerie de sortir de ses murs pour venir au contact de la population. Depuis la semaine dernière, à Mauléon, elle a ainsi ouvert une permanence chaque premier vendredi du mois. Les militaires accueillent le public dans la Maison France services, située dans une salle de spectacle.

Venir au contact du public

L’objectif : accueillir la population de manière plus informelle qu’à la brigade et éventuellement recueillir des dépôts de mains courantes. “Les gens n’osent pas toujours pousser la porte de la brigade. Si les faits sont plus graves, nécessitent un dépôt de plainte ou la confidentialité, on pourra les accueillir dans un bureau ou caler un rendez-vous pour déposer plainte à la brigade.”, explique l’adjudant Teddy Papin, commandant de la brigade de Mauléon, cité par La Nouvelle République. Cette expérience, à laquelle se joint la mairie avec la présence concomitante d’un policier municipal, a été éprouvée par les gendarmes mauléonais dans des communes voisines. Les militaires ont déjà tenu des permanences ponctuelles dans les mairies de la Petite-Boissière et de Saint-Pierre-des-Echaubrognes. Mais aussi de la Forêt-sur-Sèvre, le Pin et Combrand.

Lire aussi: Le bel hommage d’une conductrice à un gendarme de Châteaubriand

Créé au 1er janvier 2020 dans les Deux-Sèvres, le réseau France services doit permettre au public de trouver un accompagnement pour leurs démarches administratives. Et de faciliter l’accès aux services publics dans un département très rural. La Gendarmerie s’intègre dans le dispositif. Si son déploiement a été retardé par les confinements, de nouvelles Maisons France services devraient ouvrir leurs portes prochainement dans le département. Notamment à Argentonnay, Nueil-les-Aubiers et Bressuire, où la Gendarmerie espère proposer des permanences plus fréquentes qu’à Mauléon.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.