vendredi 13 décembre 2019
Accueil / A la une / [Dans la crise des Gilets jaunes] Le retour en grâce des blindés de la Gendarmerie (vidéo)

[Dans la crise des Gilets jaunes] Le retour en grâce des blindés de la Gendarmerie (vidéo)

Les blindés de la Gendarmerie se sont retrouvés en première ligne lors de la crise des Gilets jaunes. Le 1er décembre, la capitale est sous le choc après les violences et les pillages. Ce jour-là, deux blindés de la Gendarmerie étaient prépositionnés dans la cour des Invalides.

Bertrand Cavallier (Crédit photo: GT/ L'Essor).
Bertrand Cavallier (Crédit photo: GT/ L’Essor).

La montée des violences lors des manifestations des Gilets jaunes va accélérer leur emploi. En déployant le samedi suivant 8 décembre cette force blindée, le gouvernement affiche sa fermeté. De manière inédite, 14 engins circulent dans les rues de la capitale. Une décision qui marque le retour en grâce de ces blindés. Les explications du général (2S) Bertrand Cavallier, spécialiste du maintien de l’ordre.

Lire aussi sur L’Essor: Une quinzaine d’engins blindés de la Gendarmerie seront déployés samedi

Désormais, la question de leur renouvellement se pose avec davantage d’acuité. Que ce soit à Paris ou à Notre-Dame-des-Landes, ces engins, entrés en service en 1974, ont prouvé leur intérêt. Leur remplacement est désormais urgent. Le ministère de l’Intérieur envisage aujourd’hui d’investir dans ses nouveaux engins à travers la future loi de programmation de la sécurité intérieure. Une manière de lisser cette grosse dépense, estimée à une fourchette entre 50 à 100 millions d’euros par les spécialistes.

Gabriel Thierry

A voir également

Photo d'illustration (PH : MG l'Essor de la Gendarmerie)

28 officiers de Gendarmerie diplômés de l’Ecole de guerre

28 officiers de gendarmes, dont six femmes, sont désormais diplômes de l'Ecole de guerre, passage obligé vers les hautes responsabilités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *