samedi 19 septembre 2020
Accueil / A la Une / Crise du coronavirus: les gendarmes mobilisés [En direct]
Plusieurs gendarmes sont actuellement confinés chez eux par mesure de précaution face à l'épidémie de coronavirus Covid-19. (Illustration/L'Essor)
Plusieurs gendarmes sont actuellement confinés chez eux par mesure de précaution face à l'épidémie de coronavirus Covid-19. (Illustration/L'Essor)

Crise du coronavirus: les gendarmes mobilisés [En direct]

Live – Comment la Gendarmerie fait face à la crise du coronavirus Covid-19? Suivez avec nous l’évolution de la crise ce mardi 17 mars 2020.

18:00 – Les gendarmes de haute-montagne appellent au civisme

Dans un communiqué diffusé lundi 16 mars sur les réseaux sociaux, les gendarmes secouristes en montagne du PGHM de Chamonix ont relayé l’appel des médecins urgentistes du secours en montagne avec qui ils travaillent régulièrement. Un message également repris depuis, par la plupart des unités de secours en montagne de la Gendarmerie et de la Police, mais également les professionnels du secteur, tels que les guides. Tous incitent ainsi les skieurs, alpinistes, grimpeurs et autres sportifs d’altitude à ne pas sortir dans les massifs, même si les conditions semblent en ce moment idéales. “Chaque minute qui sera consacrée par les équipes médicales à un secours en montagne pourrait être retranchée à la prise en charge de l’épidémie Covid-19 en cours, et donc, in fine, très probablement au détriment d’un autre patient”, notent les gendarmes-secouristes.

Diffusé quelques heure avant l’annonce par le gouvernement du renforcement des mesures de confinement, cet appel au civisme prend aujourd’hui tout son sens. En effet, depuis la mise en place ce mardi 17 mars de ces nouvelles mesures, la population est invitée à se confiner et les déplacements sont interdits sauf dans des cas bien précis. Les pratiques sportives et loisirs en montagne n’en font de toute évidence pas partie.

Bonjour à tous,Le ciel est bleu, la neige est là et les montagnes sont belles. Grande est la tentation de faire un…

Publiée par PGHM Chamonix Mont-Blanc sur Lundi 16 mars 2020

16:30 – Les gendarmes départementaux sur le front

Un gendarme départemental signale à L’Essor les nouvelles de précaution prises sur son territoire. Les patrouilles se font entre même gendarmes pour éviter une éventuelle dissémination d’une contamination. Les gestes barrières sont également respectés, tandis que la police judiciaire non urgente a été laissée de côté. Cet après-midi, les militaires ont commencé à procéder aux contrôles. Et tenté de répondre aux interrogations pratiques de la population, alors que des commerçants commencent à redouter des pillages.

14:50 – Le chiffre inquiétant des policiers et gendarmes infectés par le coronavirus

Une quarantaine de fonctionnaires de police auraient été infectés par le Covid-19 depuis le début de l’épidémie, rapporte l’AFP. Hier, France info évoquait de son côté le chiffre de huit gendarmes infectés et près de 350 militaires de l’Arme confinés.

Lire aussi: Un troisième gendarme mobile contaminé par le coronavirus Covid-19 à Grasse

14:30 – La difficile mission d’explication du confinement

Sur le terrain, difficile pour les gendarmes et policiers de faire comprendre à certains l’importance du confinement. En témoigne ces images diffusées par le journaliste Simon Louvet sur Twitter. Des gendarmes positionnés porte de la Chapelle à Paris se sont confiés au reporter. “Beaucoup de gens ne sont pas au courant et pensent que [le confinement] est à 18 heures”, remarquent-ils.

13:00 – Mise en place d’une cellule interministérielle de crise

Le Premier ministre Edouard Philippe a ouvert il y a quelques minutes la cellule interministérielle de crise, basée Place Beauvau. Destinée à piloter l’ensemble des actions liées au confinement imposé depuis 12h ce mardi 17 mars, elle est composée de représentants des principaux ministères concernés par la crise du coronavirus Covid-19, à commencer par ceux de l’Intérieur, de la Santé, et de l’Économie et des Finances.

12:20 – Le ministère des Armées annonce le report des journées de défense et de citoyenneté

Dans un communiqué de presse diffusé ce mardi midi, alors que les mesures de confinement entraient en vigueur sur tout le territoire, le ministère des Armées a annoncé le report de l’ensemble des journées de défense et de citoyenneté. Encadrées par des militaires des trois armées et de la Gendarmerie, elles sont donc suspendues jusqu’à nouvel ordre. Remplaçantes des journées d’appel et de préparation à la défense nationale, elles sont aujourd’hui administrativement indispensables pour, par exemple, passer le baccalauréat ou s’inscrire à l’examen du permis de conduire. Le ministère précise toutefois qu’à titre provisoire, des attestations de recensement ou de convocation suffiront pour réaliser ces démarches.

12:00 – Nouvelle prise de parole du ministre de l’Intérieur

Christophe Castaner est de nouveau intervenu ce midi à l’issue d’un conseil des ministres à l’Élysée pour expliquer la décision de confinement du gouvernement. Le ministre précise que les mesures de confinement seront “les plus strictes d’Europe”.

10:15 – L’action des gendarmes saluée sur les réseaux sociaux

Même en repos, les gendarmes veillent. La preuve avec ce message diffusée par une internaute. Elle salue l’action d’une gendarme au repos qui a permis de remettre un peu de calme dans une file d’attente.

09:00 – Christophe Castaner annonce la mobilisation de 100.000 gendarmes et policiers contre le coronavirus

Le ministre de l’Intérieur a dévoilé hier soir l’ampleur de la mobilisation des forces de sécurité intérieure. Pour contrôler les déplacements, il mobilise près de 100.000 gendarmes et policiers. Les forces de sécurité intérieure vont mettre en place des points de contrôle fixes et mobiles. Gendarmes et policiers contrôleront les axes principaux et secondaires.

Lire aussi: 100.000 gendarmes et policiers mobilisés, une amende de 38 euros portée à 135 euros: ce qu’il faut retenir sur le nouveau confinement

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *