dimanche 18 avril 2021
Accueil / A la Une / Covid-19: une promotion exceptionnelle de la Légion d’honneur et de l’ONM
Insignes de la Légion d'honneur et de l'ordre national du Mérite.
Insignes de la Légion d'honneur et de l'ordre national du Mérite (Photo d'illustration "L'Essor").

Covid-19: une promotion exceptionnelle de la Légion d’honneur et de l’ONM

Près de 4.000 hommes et femmes se voient distingués ce 1er janvier par la Légion d’honneur et l’ordre national du Mérite, (ONM) dans une édition spéciale du Journal officiel .

Une promotion inédite par le nombre des impétrants et fortement marquée par la crise sanitaire. En effet, 63 % des décorés le sont au titre de leur engagement dans la lutte contre la Covid-19. Ainsi que l’avait souhaité le Président de la République Emmanuel Macron, grand maître des ordres nationaux.

Lire aussi: Deux grosses promotions de la Légion d’honneur et du Mérite le 1er janvier 2021

Les deux promotions militaires 2020 (Légion d’honneur et Médaille militaire) ont été regroupées en raison de la crise sanitaire à l’automne 2020.

Lire aussi: 183 gendarmes récompensés par la Légion d’honneur ou la Médaille militaire.

La Médaille des épidémies bientôt réactivée

Le Journal officiel de ce 1er janvier publie donc quatre promotions civiles regroupées. Celles du 14 juillet 2020 et celle du 1er janvier 2021 pour la Légion d’honneur. Celles de l’ONM de mai et novembre 2020. Un décalage pour permettre de récompenser les personnes investies dans la crise sanitaire depuis de longs mois. De nouvelles nominations suivront en 2021. Par ailleurs, la Médaille de l’engagement face aux épidémies, créée en 1885, se verra prochainement réactivée.

La parité respectée

Les promotions du jour sont à parité et respectent les contingents annuels assignés aux ministres, chargés de faire les propositions d’attribution. 1.229 personnes vont recevoir la Légion d’honneur. Parmi elles, 40 personnes décédées de la Covid-19, se voient nommées chevalier à titre posthume. Le code de la Légion d’honneur permet de le faire pour les personnes “tuées dans l’accomplissement de leur devoir“. A savoir des médecins, des infirmières et du personnel soignant.

Le grade de commandeur pour deux femmes nobélisées

Parmi les décorés de la Légion d’honneur, L’Essor a relevé les noms suivants. Hubert Faure, 106 ans, (grand’ croix) et Léon Gautier, 98 ans, (grand officier). Ils sont les deux derniers survivants du commando Kieffer de juin 1944. Deux femmes nobélisées accèdent au grade de commandeur: Emmanuel Charpentier, prix Nobel de Chimie et Esther Duflo, prix Nobel d’Economie. Jean-Louis Fiamenghi, préfet et ancien chef du Raid, et Laurent Nunez, coordonnateur national du renseignement et de la lutte antiterroriste se voient promus officiers.

Dans l’ordre national du Mérite, 2.655 personnes sont distinguées. L’Essor a noté le nom de Robert Hébras, dernier survivant du massacre d’Oradour-sur-Glane (commandeur). Frédéric Veaux, directeur général de la police nationale, est également promu commandeur.

Trois grades et deux dignités

Fondée par Napoléon Bonaparte en 1802, la Légion d’honneur est la plus élevée des distinctions. Elle compte 92 000 membres, récompensés pour leurs “mérites éminents acquis au service de la Nation”. L’ONM regroupe 185.000 membres pour leurs “mérites distingués, dans une fonction publique, civile ou militaire, ou dans l’exercice d’une activité privée”.

Ces deux ordres nationaux comptent cinq niveaux: trois grades (chevalier, officier, commandeur) et deux dignités (grand officier et grand croix).

PMG

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.