mardi 24 novembre 2020
Accueil / A la Une / Coup de tabac pour cinq braqueurs dans l’Est
Un camion de tabac dévalisé (Photo/Gendarmerie nationale).

Coup de tabac pour cinq braqueurs dans l’Est

Une coopération exemplaire entre Police et Gendarmerie a permis de mettre fin à l’équipée de cinq braqueurs. Ils dorment depuis en prison après avoir tenter de dévaliser un dépôt de tabac dans l’Est.

Lire aussi: Le gang des braqueurs de livreurs de tabac démantelé en Rhône-Alpes

Tout commence le 4 juin à 22h15. Le système de sécurité du dépôt de tabac Logista France à Ludres (Meurthe-et-Moselle) se déclenche. Le site, spécialisé dans le commerce de tabac en gros, se trouve en zone police. Les agents de agents de sécurité sur place ne répondent plus aux appels. Les premiers éléments confirment qu’au moins 5 malfaiteurs armés ont pénétré dans les locaux en fracturant la clôture avant de menacer. Ils menottent cinq personnes, employés du site et agents de Securitas.

Un rapprochement avec d’autres braquages

Les policiers de la sûreté départementale et du service régional de police judiciaire et les gendarmes de l’Office central de lutte contre la délinquance itinérante (OCLDI) rapprochent très vite ce braquage d’autres attaques entre novembre 2019 et janvier 2020. La réponse coordonnée est immédiate. L’intervention rapide des policiers permet d’interpeller un homme. Ses quatre complices prennent alors la fuite dans deux véhicules. Les braqueurs abandonnent sur place un camion, déjà chargé de plusieurs palettes de tabac. Et une réplique de fusil d’assaut kalachnikov en arme airsoft tirant des balles de plastique.

Les braqueurs cueillis à Aulnay-sous-Bois

Une course poursuite s’engage alors avec l’un des véhicules en fuite, une Peugeot 3008.  La coordination Police/Gendarmerie permet de jalonner le parcours emprunté par le véhicule et d’interpeller deux malfaiteurs. L’interception de la 3008 permet de faire un rapprochement avec un véhicule Peugeot 308 volé et faussement immatriculé. Il ne reste plus qu’à la brigade de recherche et d’intervention de la préfecture de police de Paris de cueillir les deux derniers braqueurs à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) au retour de leur périple. A 350 km du braquage.

La police judiciaire et la sûreté départementale de Meurthe-et-Moselle, la brigade de recherche et d’intervention de la préfecture de police de Paris et l’OCLDI mènent l’enquête en co-saisine sur décision du parquet de Nancy. A l’issue de leurs présentations au parquet, les cinq braqueurs devraient aller dormir en prison. L’enquête se poursuit dans le cadre d’une information judiciaire pour identifier le commanditaire.

PMG

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.