lundi 28 septembre 2020
Accueil / A la Une / Côtes d’Armor : la course-poursuite fait le buzz
Vidéo de la course-poursuite entre les gendarmes et un automobiliste, sur la RN 12 dans les Côtes-d'Armor.
Vidéo de la course-poursuite entre les gendarmes et un automobiliste, sur la RN 12 dans les Côtes-d'Armor.

Côtes d’Armor : la course-poursuite fait le buzz

Plus de 5.000 « like » sur la page Facebook du groupement des Côtes d’Armor , 176.000 vues sur Youtube : l’interpellation en direct d’un chauffard fin novembre sur la RN 12, dans le secteur de Lamballe, fait un tabac.

Le post publié par le groupement des Côtes d'Armor suscite de très nombreux commentaires
Le post publié par le groupement des Côtes d’Armor suscite de très nombreux commentaires.

La vidéo a été prise – et commentée – par le passager d’un véhicule témoin de cette scène hallucinante.

Alerté du comportement pour le moins incertain d’un automobiliste, le CORG 22 (Centre opérationnel et de renseignements de la Gendarmerie) dépêche un premier véhicule du peloton de Plénée-Jugon, le plus proche de la zone d’intervention. Malgré les gyrophares et le deux tons, le conducteur refuse de s’arrêter. Mieux : alors que l’équipage lui fait signe de se garer sur le côté, il fait « non » de la main à travers sa vitre.

Le peloton dépêche alors un deuxième véhicule en renfort mais le chauffard va à plusieurs reprises se livrer à un véritable et dangereux gymkhana – en prenant toutefois soin à chaque fois de mettre son clignotant !

La maîtrise des équipages du PMO au grand jour !

Il faudra plus d’un quart d’heure aux deux équipages du peloton motorisé (PMO) pour parvenir finalement à contraindre le conducteur à emprunter une sortie et l’appréhender.

 Les équipages ont finalement pu procéder à l'interpellation du chauffard après l'avoir contraint à s'engager sur une bretelle de sortie de la RN12.

Les équipages ont finalement pu procéder à l’interpellation du chauffard après l’avoir contraint à s’engager sur une bretelle de sortie de la RN12.

Il s’agissait en fait d’un sexagénaire présentant « un très fort taux d’alcoolémie », selon le capitaine Le Bec, commandant l’Escadron de sécurité routière (EDSR) des Côtes-d’Armor.

Présenté devant un officier de police judiciaire, le chauffard sera convoqué devant le tribunal. Son permis lui a été bien entendu retiré sur le champ.

Comme le soulignent plusieurs internautes, ces images démontrent la maîtrise des deux équipages du PMO qui ont su mener leur mission avec dextérité tout en sécurisant cet axe pourtant très fréquenté.

Christian CURTENELLE 

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *