mercredi 3 juin 2020
Accueil / A la une / Coronavirus Covid-19: le plan de continuité de la Gendarmerie
Le gendarme Mickaël, de la brigade numérique (Crédit photo: GT/L'Essor).
Le gendarme Mickaël, de la brigade numérique (Crédit photo: GT/L'Essor).

Coronavirus Covid-19: le plan de continuité de la Gendarmerie

La Gendarmerie met en place un plan de continuité de son activité avec la crise du coronavirus Covid-19. Ce plan prévoit – si nécessaire – le report ou l’annulation de missions non prioritaires.

Mais les missions prioritaires comme les atteintes aux biens et aux personnes restent maintenues. La défense des points d’intérêts vitaux, comme la protection des centrales nucléaires en fait également partie. Ce plan prévoit également, toujours en cas de nécessité, de “neutraliser” des repos ou les permissions prévus. Un dispositif déjà mis en œuvre lors de la crise des Gilets jaunes. Sur la table également figure l’appel à des réservistes.

“Recours accru” à la brigade numérique

La Gendarmerie recommande par ailleurs un “recours accru” à la brigade numérique. Elle propose aux usagers un contact simplifié avec les gendarmes, en tout lieu et en tout temps, pour répondre à leurs interrogations. Atout majeur de cette unité installée en 2018: elle est joignable à tout moment via Internet ou les réseaux sociaux, à partir d’un smartphone, d’une tablette ou d’un ordinateur.

Organisation du service, gestion des absences pour la garde des enfants… Depuis une dizaine de jours, un groupe d’experts planche sur les problématiques que pose l’épidémie de coronavirus. Ce vendredi, les réunions se sont d’ailleurs succédé à direction générale de la Gendarmerie nationale. Puis en fin de journée, le directeur général Christian Rodriguez s’est entretenu en visioconférence pendant plus d’une heure avec les commandants de régions. Objectif: dresser un point de situation précis et leur répercuter les instructions gouvernementales.

Lire aussi: Deux gendarmes mobiles de Grasse contaminés au coronavirus Covid-19

Selon le dernier bilan officiel datant de ce vendredi 19h00, le coronavirus Covid-19 a infecté 3.661 personnes et tué 79 personnes. Au sein de l’Arme, trois gendarmes mobiles de l’EGM 23/6 de Grasse (Alpes-Maritimes) ont été testés positifs.

PMG

Un commentaire

  1. Thomas RIBO

    Bonjour,

    Avant la crise, j’ai déposer ma fille de 2 an et demi chez mes parents en vacances qui habite à 1h15.
    Quand on a appris la fermeture des crèches, on a demander à mes parents de la garder une semaine de plus.
    Ma compagne étant enceinte de 8 mois et demi et ayant un rendez vous samedi, on voulais attendre dimanche pour récupérer notre fille. Est ce possible? Ma femme peut m’accompagner en sachant qu’elle est proche du terme et que je veux pas la laissé seule ? Merci d’avance pour votre réponse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *