samedi 26 septembre 2020
Accueil / A la Une / Concours de sous-officier de Gendarmerie : 3.559 places pour la session d’octobre
Cette promotion est très féminine (Photo Benoit Couvreux/école de Chaumont)

Concours de sous-officier de Gendarmerie : 3.559 places pour la session d’octobre

Ce sont 3.559 places de gendarmes qui sont offertes lors des différents concours de sous-officiers de Gendarmerie qui se dérouleront en octobre prochain.

Près de 20.000 candidats sont inscrits pour ces concours externe et interne. La liste est en ligne sur “la Gendarmerie recrute”.

Lire aussi sur L’EssorConcours de sous-officier de Gendarmerie d’octobre 2019 : les inscriptions ouvertes (actualisé)

L’arrêté du 20 septembre 2019 fixant le nombre de places offertes pour le recrutement de sous-officiers de Gendarmerie (session 2019) a été publié au Journal officiel du 27 septembre.

Par arrêté du ministre de l’Intérieur en date du 20 septembre 2019, le nombre maximum de places offertes pour la session d’octobre 2019 aux concours prévus à l’article 13-1 du décret n° 2008-952 du 12 septembre 2008 modifié portant statut particulier du corps des sous-officiers de gendarmerie est fixé comme suit :

 

CONCOURS NOMBRE MAXIMUM
de places offertes
Concours sur épreuves prévu au 1° de l’article 13-1 du décret précité, ouvert aux candidats titulaires du baccalauréat ou d’un diplôme ou titre enregistré et classé au moins au niveau IV dans le répertoire national des certifications professionnelles prévu par les articles R. 335-12 et R. 335-23 du code de l’éducation. 2 545
Concours sur épreuves prévu au 2° de l’article 13-1 du décret précité, ouvert :
a) Aux volontaires dans les armées en service au sein de la gendarmerie nationale, titulaires du diplôme de gendarme adjoint, en activité et comptant, au 1er janvier de l’année du concours, au moins un an de service en cette qualité ;
b) Aux adjoints de sécurité de la police nationale en activité et comptant, au 1er janvier de l’année du concours, au moins un an de service en cette qualité ;
c) Aux militaires des forces armées autres que la Gendarmerie nationale servant en vertu d’un contrat, en activité ou en détachement et comptant, au 1er janvier de l’année du concours, au moins quatre ans de service en cette qualité ;
d) Aux réservistes de la Gendarmerie nationale.
1 000
Concours sur épreuves prévu au 3° de l’article 13-1 du décret susvisé, ouvert, sans condition de diplôme, aux candidats justifiant d’une expérience professionnelle de trois années dans des conditions fixées par arrêté du ministre de l’intérieur. 14

 

Crowdfunding campaign banner

Un commentaire

  1. Le site est bien construit, et j’entrevois que seul un professionnel peut faire cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *