vendredi , 18 juin 2021

Photo d'illustration (M.GL'Essor).

Comment les gendarmes ont réagi à la panne des appels d’urgence

La panne géante des appels d’urgence mercredi soir a obligé les gendarmes à diffuser des numéros de substitution.

Sueurs froides hier chez les professionnels du secours. En fin de journée, les numéros d’appels d’urgence (15, 17, et 18) ont en effet été paralysés à cause d’une panne de routeur. Cet équipement informatique sert à acheminer les données sur le réseau. Un “dysfonctionnement grave et inacceptable”, a dénoncé ce matin le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.

Lire aussi: L’Intérieur lance la compétition pour la 4G des gendarmes

Soit une très grosse tuile pour la Sécurité civile, la Police, la Gendarmerie ou encore le Samu. Le 15 représente en effet environ 85.000 appels par jour. Le 18, environ 50.000. Et le 17, près de 36.000 appels quotidiens. Pour pallier la défaillance de l’opérateur téléphonique, l’Intérieur a diffusé sur les réseaux sociaux des numéros de substitution. La Gendarmerie a relayé, tant au niveau national qu’au niveau des groupements, les nouvelles consignes. Et invité les internautes à suivre ses comptes sociaux pour “connaître le numéro à composer en cas d’urgence”.

Les Corg impactés par la panne des appels d’urgence

Dans la Gendarmerie, ce sont les centres d’opérations et de renseignement (Corg) qui sont chargés de traiter les appels téléphoniques. Ce sont les oreilles des groupements départementaux, le point d’entrée pour la plupart des événements se produisant dans une région. Les gendarmes ne font pas seulement de l’accueil téléphonique. lls renseignent également les premiers à marcher.

Finalement, l’opérateur téléphonique a affirmé avoir rétabli le service vers minuit. Tout en admettant que quelques “petites difficultés” persistaient. Le gouvernement a convoqué le P-DG d’Orange, sommé de s’expliquer sur cet incident. Quant aux gendarmes, la journée d’aujourd’hui devrait être synonyme de retour à la normale. Sauf nouvelle panne de routeur…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.