mercredi 21 août 2019
Accueil / A la une / Quatre ans ferme pour un chauffard ayant percuté un gendarme dans l’Isère
Photo d'illustration (S.D/L'Essor).

Quatre ans ferme pour un chauffard ayant percuté un gendarme dans l’Isère

Un chauffard ayant blessé le mardi 4 juin un gendarme à la Côte-Saint-André (Isère) a été condamné. Le tribunal correctionnel de Vienne lui a infligé 4 ans de prison ferme pour “violences aggravées“. Il a été maintenu en détention.

Le soir des faits, peu avant 23 heures, au volant de son Audi, il avait refusé d’obtempérer aux gendarmes du Psig de Vienne. Ces derniers procédaient à une opération de lutte anti délinquance dans le centre-ville de La Côte-Saint-André.

Après avoir fait semblant d’obtempérer, l’homme au volant de son Audi avait accéléré, percutant de plein fouet un militaire, avant de disparaître dans la nuit rapporte Le Dauphiné Libéré.

Le chauffard s’était rendu

Sur les conseils de son avocat, l’automobiliste s’était finalement rendu aux gendarmes. Ces derniers l’avaient identifié et s’étaient rendus à son domicile. Mais il n’y était pas.

Sa voiture avait été retrouvée calcinée le lendemain dans la campagne.

Lire aussi sur L’EssorIsère: un chauffard ayant percuté un gendarme interpellé

“J’étais alcoolisé, je n’aurai jamais dû prendre le volant ce soir-là. J’ai paniqué… Je pensais tout perdre, mon boulot, mes enfants. Je me voyais déjà en prison”, a expliqué le prévenu au tribunal. Cité par Le Dauphiné Liberé, cet homme de 39 ans “a assuré ne pas avoir percuté intentionnellement le militaire“.

Le gendarme blessé n’a toujours pas repris le travail.

A voir également

chien de gendarmerie

Un homme sauvé à sa quatrième tentative de suicide dans la même journée!

Un désespéré a été sauvé par les gendarmes des Pyrénées orientales à sa quatrième tentative de suicide dans la même journée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *