vendredi 18 octobre 2019
Accueil / A la une / A Rennes, ce maréchal des logis-chef arrête les voitures sur la rocade pour sauver un désespéré (série de Noël)

A Rennes, ce maréchal des logis-chef arrête les voitures sur la rocade pour sauver un désespéré (série de Noël)

Ces gendarmes n’ont pas fait les gros titres, et pourtant ce sont des héros. Leur point commun? Ils ont sauvé une vie en dehors de leur service. Troisième et dernier épisode de notre série de Noël.

En cette fin du mois d’août, Guillaume, un maréchal des logis-chef de 42 ans profite de ses congés avant la rentrée. Mais sur la rocade de Rennes, son attention est tout d’un coup attirée par un détail troublant: un homme est assis sur la rambarde d’un pont, visiblement prêt à sauter.

Le gendarme sort aussitôt de la voie rapide et alerte le commissariat. Il rejoint à pied le pont pour empêcher le désespéré de se jeter sous les roues des voitures. Le militaire réussit à arrêter les voitures qui foncent sur cette voie rapide.

Puis le militaire parvient à faire déplacer un semi-remorque sous le désespéré. Un policier, arrivé sur lieux, se jette sur la remorque et attrape par les jambes le jeune suicidaire. Guillaume nous raconte son intervention.

Retrouvez les autres épisodes de notre série de Noël:

A L’Isle-Adam, le secourisme sur le bout des doigts

A Nantes, l’enquêtrice subaquatique se jette à l’eau pour aider un homme en difficulté

G.T.

A voir également

Le forcené tué dans l’Oise, un “suicide by cop”

C'est, comme disent les Américains, un "suicide by cop". Le forcené d'Ercuis a crié "Tuez-moi, tuez-moi" aux gendarmes du GIGN en leur tirant dessus.

Un commentaire

  1. Marcaire

    BRAVO,pour ton courage, C’EST LUI qui doit être récompensé .Vous m’avez compris je pense ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *