jeudi 6 août 2020
Accueil / A la Une / Cannabiculture sur un atoll privé à Tahiti : le milliardaire Guy Laliberté entendu par les gendarmes
Plants de cannabis (photo d'illustration)

Cannabiculture sur un atoll privé à Tahiti : le milliardaire Guy Laliberté entendu par les gendarmes

Les gendarmes de Tahiti (Polynésie) entendent actuellement un milliardaire canadien dans une affaire de cannabis pas commune. Guy Laliberté, 60 ans, fondateur du Cirque du soleil, est en effet depuis mardi en garde à vue. On lui reproche de la cannabiculture sur son atoll privé en Polynésie française.

Lire aussi sur L’EssorUn laboratoire d’Ice, la drogue qui ravage la Polynésie, démantelé par les gendarmes de Tahiti (Vidéos)

Cette audition révélée par Polynésie Première fait suite à l’interpellation il y a quelques semaines d’un proche du milliardaire canadien en possession de drogue. Les gendarmes avaient découvert dans le téléphone portable de cet homme des photos des plantations.

 

Guy Laliberté s’est rendu volontairement à la Gendarmerie en réponse à une convocation.  Un juge d’instruction doit l’entendre aujourd’hui.

Le milliardaire est à la tête d’une fortune de 1,37 milliards de dollars

Dans un communiqué de sa société, Lune Rouge, Guy Laliberté dit utiliser le cannabis à des fins “médicales” et “strictement personnelles“.

Le cannabis, “pakalolo” en Polynésien, se trouvait dans un container sécurisé sur l’atoll privé de Nukutepipi. Le milliardaire emploie 120 personnes.

Le fondateur du Cirque du soleil a déjà investi dans la marijuana médicinale au Canada.
Depuis juillet, Guy Laliberté loue seize villas de grand luxe sur son atoll pour 900.000 euros la semaine.

 

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *