mardi 10 décembre 2019
Accueil / A la une / Bruno Jockers, homme de terrain et de cabinet, numéro 2 de la Gendarmerie
Le général Bruno Jockers devant la carte de la région Grand Est (Photo JF Cortot)

Bruno Jockers, homme de terrain et de cabinet, numéro 2 de la Gendarmerie

Le général de corps d’armée Bruno Jockers, 56 ans, commandant la région Grand Est, succède au général de corps d’armée Christian Rodriguez comme major général.

L’officier supérieur vient d’être nommé à ce poste ce mercredi 20 novembre en Conseil des ministres. Le nouveau numéro 2 de la Gendarmerie est un officier général polyvalent au parcours très complet. Sa nomination, attendue, n’est pas une surprise.

Lire aussi sur L’Essor : Supplément Grand Est n°1

Le parcours du général Bruno Jockers

Né en septembre 1963, le général Jockers est saint-cyrien. Il débute son parcours dans l’Arme en 1988 comme commandant de peloton à l’escadron 3/18 de Sélestat. Puis il revient à Saint-Cyr comme officier instructeur de 1991 à 1994. L’officier commande ensuite la compagnie de Caen (Calvados). Il est ensuite affecté comme aide de camp du ministre de la Défense.

Avant de suivre le Collège interarmées de défense (École de guerre), il est rédacteur au bureau de l’organisation et des effectifs à la DGGN. Il retrouve la direction générale comme adjoint au chef du bureau du personnel officier (BPO), puis est chef de la section mobilité au BPO.

Retour en Alsace

En 2006, il rentre dans son Alsace natale en prenant le commandement du groupement du Bas-Rhin. Deux ans plus tard, il effectue un nouveau retour à la DG à la tête du BPO, puis comme chef de bureau au directeur des personnels militaires de la Gendarmerie.

En juin 2011, il est choisi pour commander les forces de Gendarmerie en Afghanistan. Cette expérience marquante dure un an. En septembre 2012, il prend la tête à Reims de la région Champagne-Ardennes et du groupement de la Marne.

Chef de cabinet

De 2015 à 2017, il est chef de cabinet du directeur général. L’officier supérieur sert deux DG, les généraux Favier et Lizurey. En septembre 2017, il renoue avec sa région natale en prenant le commandement de la région Grand Est et de la zone de sécurité Est à Metz.

Officier de la Légion d’honneur et de l’ordre national du Mérite, il est aussi titulaire de la croix de la valeur militaire, de la croix du combattant et de la médaille d’or de la sécurité intérieure.

D.C

A voir également

Baptême de la 17e promotion de l'école de Gendarmerie de Dijon (Crédit photo: JF Cortot / L'Essor).

La 17ème promotion de l’école de Gendarmerie de Dijon baptisée (vidéo)

La 17ème promotion “Gendarme René Marmorat” a reçu son nom de baptême ce jeudi 28 …

2 Commentaires

  1. ROY

    Un général et gendarme extrêmement compétent.
    FELICITATIONS

  2. bonneric

    J’ai le plaisir de connaitre; le colonel JOKERS, en Champagne Ardennes, lors de réunions et de missions communes avec la Gendarmerie, un chef de groupement très professionnel, très agréable dans le travail, très franc et sympathique. Un officier supérieur très apprécié de ses partenaires. Cette nomination est porteuse de très bonnes relations de confiance avec les partenaires de la Gendarmerie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *