vendredi 22 novembre 2019
Accueil / A la une / Bilan de Richard Lizurey: le poids des mots de ses interventions (data)
Le top 50 des occurrences dans les auditions de Richard Lizurey.
Le top 50 des occurrences dans les auditions de Richard Lizurey.

Bilan de Richard Lizurey: le poids des mots de ses interventions (data)

Que révèle la parole de l’ancien directeur général Richard Lizurey? Quelles sont ses préoccupations, ses priorités? Nous avons passé ses interventions devant la représentation nationale au peigne fin de l’analyse lexicale.

Richard Lizurey (Capture d'écran Sénat).
Richard Lizurey (Capture d’écran Sénat).

En tout, nous avons rassemblé un corpus de 74.107 mots. Dans ce texte, nous avons recherché les 50 occurrences les plus fréquentes. Ce dernier a été construit à partir de la retranscription écrite des treize auditions du patron des gendarmes. Les députés et les sénateurs l’avaient interrogé. Ces auditions sont disponibles sur les sites de ces deux institutions (1). Seules les interventions des élus ont été coupées, pour ne garder que la parole du général d’armée (2S).

Lire aussi sur L’Essor: Adieu aux armes du général Lizurey, “homme d’honneur et d’écoute” (vidéo)

Top 50 de Richard Lizurey

Et que dit-il? Les mots les plus fréquents dans ses interventions sont, sans surprise, la “Gendarmerie” (1er) et ses militaires, les “gendarmes” (2e) et les “personnels” (6e). Suit ensuite fort logiquement la “sécurité” (7e), l’objet de l’Arme. Puis viennent les “brigades” (8e) et la “Police” (10e). Après le “travail” (12e) et le “service” (13e), on remarque que le mot “temps” (17e) , sans doute un rappel de l’importance du questionnement de l’Arme sur le temps de travail. De même, les “véhicules” (14e) rappellent les débats sur le parc automobile des gendarmes. Enfin, les “réservistes” et les “réserves” se placent en 25e et 27e position des occurrences, derrière le “contact” (19e) , la première réforme phare du directeur général.

On remarque ensuite que la “formation” (28e), le “renseignement” (34e place), ou les “effectifs” (43e) sont également mentionnés par Richard Lizurey. En queue de peloton, on retrouve l’ “intervention” (42e), les “forces” (43e) ou encore l’“ordre” (46e). Deux mots pourtant attendus n’apparaissent pas dans ce top 50. Le numérique (cités 59 fois), une priorité de l’ancien directeur général, et les escadrons (cités 60 fois), synonyme de maintien de l’ordre, ne sont pas assez cités pour apparaître dans les priorités lexicales.

Gabriel Thierry.

Méthodologie:

Corpus de treize auditions, à l’Assemblée nationale et au Sénat de Richard Lizurey, expurgées des interventions des élus. Les occurrences ont été calculées en ligne sur tagcrowd.com, sans mots exclus.

Liste des auditions du directeur général prises en compte: Commission de la défense (Assemblée nationale), le 10 octobre 2019, le 16 octobre 2018, le 10 octobre 2017, le 18 octobre 2016. Côté Sénat, la Commission des affaires étrangères, le 9 octobre 2019, le 24 octobre 2018, le 25 octobre 2017, le 9 novembre 2016. Commission d’enquête sur les moyens des forces de sécurité (Assemblée nationale), le 10 avril 2019. Commission des Lois (Sénat), le 25 mars 2019. Son équivalent à l’Assemblée nationale, le 3 décembre 2018. Commission d’enquête sur l’affaire Benalla (Sénat), le 23 juillet 2018. Commission d’enquête sur les forces de sécurité intérieure (Sénat), le 14 mars 2018.

A voir également

Le nouveau camion de commandement et de transmissions de la Gendarmerie mobile (Crédit photo: GT/L'Essor).

Gros plan sur trois innovations testées en ce moment par les gendarmes

Les gendarmes ont présenté quelques unes de leurs dernières innovations au salon Milipol, ouvert pour quatre jours à Paris depuis ce mardi 19 novembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *