dimanche 22 septembre 2019
Accueil / A la une / Aveyron: une stèle à la mémoire du gendarme Paul Andrieu assassiné en 1954
Lors de l'inauguration de la stèle (Photo DR)

Aveyron: une stèle à la mémoire du gendarme Paul Andrieu assassiné en 1954

Une stèle érigée à la mémoire du gendarme Paul Andrieu, assassiné le 14 février 1954, a été inaugurée le 4 juin dernier à Firmi (Aveyron). C’est un ancien gendarme, Bernard Augier,  qui est à l’initiative de cette stèle portant l’inscription :” à la mémoire du gendarme Paul Andrieu, tué en service le 14 février 1954″.

Stèle Andrieu
L’inauguration s’est déroulée en présence de 24 membres de la famille de Paul Andrieu (Photo DR)

L’inauguration s’est tenue en présence de 24 membres de la famille de Paul Andrieu, précise La Dépêche du Midi.

Bernard Augier, président de l’amicale des retraités de la Gendarmerie et des médaillés militaires, a servi neuf ans à la brigade de Firmi. C’est pendant cette affectation qu’il a eu l’idée de rendre hommage au gendarme Andrieu, médaillé militaire.

Pour mener à bien ce projet, il a bénéficié du soutien du maire de la commune, Jean-Pierre Ladrech.

Tué par un habitant verbalisé pour défaut d’éclairage à vélo.

La stèle rend hommage à Paul Andrieu, assassiné le 14 février 1954 (Photo DR)
La stèle rend hommage à Paul Andrieu, assassiné le 14 février 1954 (Photo DR)

Le gendarme Andrieu a été tué en service par un tir de fusil de chasse le 14 février 1954. Son supérieur, le chef Calmels, commandant de la brigade, également visé, n’a été que très légèrement blessé.

Le drame est intervenu  à 20 h 45, à proximité de la caserne de Gendarmerie. Le meurtrier est un dénommé Vidal. Le gendarme l’avait verbalisé à la suite de nombreux avertissements pour circulation sur un vélo dépourvu d’éclairage…

Lire aussi sur L’EssorRénovation d’une stèle en hommage à deux gendarmes fusillés en 1944

A voir également

Décès du général Omnes, grande figure de la Gendarmerie

C’est une grande figure de la Gendarmerie qui vient de disparaître. Maquisard très jeune et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *