dimanche 20 septembre 2020
Accueil / A la Une / Avec son prix littéraire, la Gendarmerie renoue avec les romans
Photo d'illustration (Free-Photos/Pixabay)
Photo d'illustration (Free-Photos/Pixabay)

Avec son prix littéraire, la Gendarmerie renoue avec les romans

La Gendarmerie, associée aux éditions Plon, vient de lancer un prix littéraire dédié aux romans. Une nouvelle distinction qui sonne comme un retour aux sources.

En effet, pendant 40 ans, l’Institution a salué la prose des écrivains avec son prix littéraire de la Gendarmerie nationale. Un trophée qui a malheureusement disparu au début des années 2010. En 2017, le directeur général de l’époque, Richard Lizurey, s’en était expliqué dans nos colonnes. “Le prix était probablement trop autocentré. Mais il renaîtra sous une autre forme.” Le directeur général, lui aussi auteur, avait alors distillé quelques informations sur le futur prix. Le service chargé de ce chantier? Le service d’information et de relations publiques de la Gendarmerie. Les gendarmes envisageaient alors de mettre sur pied une nouvelle manifestation s’adressant “aux jeunes talents de l’Arme et aux personnels qui souhaiteraient écrire sur le métier de gendarme”.

La Gendarmerie récompense les romans

C’est désormais chose faite. Trois ans plus tard, les efforts des gendarmes ont en effet payé. Le “Prix du roman de la Gendarmerie nationale” vise à récompenser “tout auteur qui écrirait un roman littéraire, historique ou policier sur la Gendarmerie ou dans lequel cette dernière occuperait une place prépondérante”. Les gendarmes restent néanmoins les premiers concernés par ce prix. Tous, qu’ils soient d’active, personnels civils, réservistes ou retraités peuvent participer.

Avec cette récompense, les gendarmes vont tenter de se faire une place à côté des autres prix littéraires. Le prestigieux prix du Quai des Orfèvres, soutenu par la Police nationale depuis 1946, ou encore le prix des enquêteurs, organisé par les éditions Robert Laffont et décerné par un jury composé de professionnels de l’investigation judiciaire, sont très prisés des lecteurs. Quant aux écrivains en herbe, ils ne doivent pas perdre leur temps. Pour concourir, les manuscrits doivent être en effet envoyés aux éditions Plon avant le 30 avril 2020. Le jury est présidé par Christian Rodriguez, le directeur général de la Gendarmerie. Il sera également composé de gendarmes et d’auteurs ayant déjà publié leurs œuvres. L’annonce et la remise du prix seront quant à elles effectuées en 2021.

La Gendarmerie ne s’intéresse pas seulement aux romans. Elle pilote en effet d’autres prix littéraires, comme le récent prix du livre cyber décerné à Lille lors du Forum international de la cybersécurité. Le centre de recherche de l’Ecole des officiers de la Gendarmerie nationale est également à la manœuvre avec le prix “Recherche et réflexion stratégique”. Ce dernier récompense les auteurs, qu’ils soient thésards ou chercheurs, pour leurs travaux sur la sécurité intérieure ou la défense nationale.
Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *