mardi 27 octobre 2020
Accueil / A la Une / Automobiliste mortellement atteint dans le Gard : le Gendarme mis en examen

Automobiliste mortellement atteint dans le Gard : le Gendarme mis en examen

La gendarme auteur du tir mortel sur un automobiliste recherché et ayant refusé d’obtempérer jeudi vers 20h, au péage de l’autoroute A9 de Gallargues-le-Montueux a été déféré au parquet de Nîmes qui a ouvert une information judiciaire  du chef de “homicide involontaire”.

Mais, selon nos informations,  le juge d’instruction n’a pas suivi le parquet et l’a mise en examen pour “violences volontaires avec arme ayant entraîné la mort sans intention de la donner” , la qualification qui avait été retenue au départ avant d’être changée par le procureur de Nîmes,  Erick Maurel.

Cette femme gendarme de 50 ans, mère de deux enfants,  et du peloton autoroute de Gallargues-le-Montueux devrait donc être jugée par une cour d’assises. Le juge lui a interdit d’exercer sa profession de gendarme dans son contrôle judiciaire, une mesure très étonnante et peu habituelle dans ce genre de dossier.

Lire aussi sur L’EssorGard : l’automobiliste mortellement atteint par un gendarme après avoir forcé un barrage était recherché

A la lumière de la remise en situation réalisée vendredi soir, des différentes auditions et de l’enregistrement de la vidéosurveillance du péage, le procureur Eric Maurel a opté pour une procédure délictuelle  d’homicide involontaire précise Midi Libre,.

Le visionnage des bandes des caméras de vidéosurveillance du péage qui ont filmé la scène a convaincu le procureur ajoute Le Métropolitain.

Deux gendarmes avaient mis en place un barrage au péage de Gallargues-le-Montueux, quand le chauffard, un Nîmois de 42 ans a refusé d’obtempérer et a forcé le contrôle.

La gendarme a alors tiré atteignant l’individu au thorax.

Le chauffard, déjà connu de la justice avait provoqué un accident matériel avec délit de fuite, entre Aigues-Mortes et Saint-Laurent-d’Aigouze, sur la route des Plages, après avoir eu une altercation avec des policiers municipaux sur la plage de l’Espiguette, au Grau-du-Roi, plus tôt dans l’après-midi.

Sa voiture avait été diffusée aux gendarmes de la compagnie de Vauvert, de Lunel, de Nîmes et à ceux du peloton d’autoroute de Gallargues-le-Montueux précise le Métropolitain.

D’après les informations du Midi Libre ce gendarme féminin est très affectée par son geste et aurait répété en garde à vue qu’en tirant, son intention n’était pas de viser le conducteur, mais les pneus du véhicule pour l’immobiliser.

L’Essor lui souhaite bon courage pour la suite de l’enquête.

Lire aussi sur L’EssorMorbihan : un gendarme ouvre le feu sur une voiture volée venant de forcer un barrage

D.C

 

Crowdfunding campaign banner

Un commentaire

  1. poulvinec

    oui bon courage à la gendarme!
    avec les forces de l’ordre la justice ne badine pas!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.