jeudi 4 mars 2021
Accueil / A la Une / Au sommet, Michel Lanne arrête la compétition
obtenez le dossier "Réussir le concours de sous-officier"
Michel Lanne est également Sauveteur au sein du Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Chamonix-Mont-Blanc. (Crédit-photo : facebook.com/MicheLanne)
Michel Lanne est également Sauveteur au sein du Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Chamonix-Mont-Blanc. (Crédit-photo : facebook.com/MicheLanne)

Au sommet, Michel Lanne arrête la compétition

Devenu en dix ans l’un des meilleurs trailers au monde, Michel Lanne arrête la compétition.

Une page se tourne dans le milieu de l’ultratrail français et international. Michel Lanne, considéré comme l’un des meilleurs trailers au monde, vient de mettre un terme à sa carrière sportive. Egalement sauveteur au sein du Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Chamonix-Mont-Blanc, il a annoncé la nouvelle sur son compte Facebook où il écrit : “J’ai fait partie du Team Salomon pendant 10 ans ! Dix années de rêve éveillé, pendant lesquelles j’ai eu la chance de vivre les plus intenses émotions que l’on puisse rêver de vivre dans sa vie”.

L’un des plus beaux palmarès

Durant une décennie, le natif de Tarbes s’est forgé l’un des plus beaux palmarès. En particulier lors du Marathon du Mont-Blanc, avec une victoire en 2013 et une seconde place un an plus tard. Michel Lanne a également remporté la Courmayeur-Champex-Chamonix en 2016. Tout comme la course sur les Traces des Ducs de Savoie en 2017. En 2019, il a signé sa dernière grande victoire lors de la Maxi Race d’Annecy. “Aujourd’hui je peux vous dire que j’ai atteint mes rêves les plus fous. Je me suis donné les moyens de mes ambitions pour vivre cette aventure pleinement, sans regrets. J’ai couru, j’ai gagné parfois, j’ai perdu souvent, j’ai appris tout le temps, j’ai ri, j’ai souffert, j’ai pleuré de joie, j’ai partagé au max, et j’ai aimé chacune de ces émotions”, écrit-il encore.

Lire aussi: Michel Lanne, que la montagne est belle !

Une passion pour son métier de secouriste du PGHM

La retraite compétitive de Michel Lanne est une demi-surprise. Privé de compétition en raison de la crise du Covid-19 durant une bonne partie de l’année 2020, il se posait certaines questions sur la suite à donner à sa carrière sportive depuis l’été dernier.  “Il va me falloir deux vies pour profiter de toutes mes passions” indiquait-il encore l’été dernier à ses milliers de followers qui le suivent sur les réseaux sociaux. Son temps sera désormais moins compté. Et les projets ne manquent pas : “Je quitte le monde de la compétition, Mais ne croyez pas que tout s’arrête là. L’aventure continue…”, conclut-il. En effet, entre son beau métier et ses nouveaux projets, l’ennui sera tout simplement impossible.

Franck Seguin

Michel Lanne est une référence dans le milieu de l’ultratrail français et international.(Crédit-photo : facebook.com/MicheLanne)
Michel Lanne est une référence dans le milieu de l’ultratrail français et international. (Photo: Facebook-MicheLanne)
Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.