vendredi 6 décembre 2019
Accueil / A la une / Au cœur des logements vétustes de la Gendarmerie (vidéo)

Au cœur des logements vétustes de la Gendarmerie (vidéo)

Ce reportage vidéo complète une enquête sur le logement des gendarmes parue dans l’édition de décembre de notre magazine.

Les familles de gendarmes les surnomment les favelas ou encore “la cité malsaine”. Les immeubles en meulière de la cité-jardin Delpal, construits en 1935, ne font plus recette depuis bien longtemps auprès des militaires du plateau de Satory.

Lire aussi sur L’Essor : La vétusté des casernes de Gendarmerie inacceptable pour les sénateurs

Nous avons rencontré l’épouse d’un gendarme. Elle nous a raconté l’amertume des familles qui vivent dans ces logements vétustes ou en mauvais état. Elle nous a également  transmis des photos de différentes familles illustrant les problèmes que rencontrent les locataires de ces appartements.

Elle et son mari ont pu quitter la cité Delpal pour un autre ensemble du plateau. Mais n’allez pas croire que leurs soucis sont terminés. Les appartements les plus récents ne sont pas eux aussi exempts de problèmes.

Aujourd’hui, ces familles demandent plus de considération. Seront-elles entendues ? Il faudrait, selon des parlementaires, environ 300 millions d’euros par an pour rénover les logements domaniaux de la Gendarmerie. Même en mettant le paquet, l’Arme n’arrive aujourd’hui qu’au tiers de cet investissement.

Gabriel Thierry

A voir également

Des gendarmes mobiles (Crédit photo MG/L'Essor).

61 escadrons de gendarmerie mobile mobilisés pour les manifestations du 5 décembre

Les gendarmes mobiles vont être à nouveau massivement mobilisés pour la journée de grève du jeudi 5 décembre contre la réforme des retraites.

4 Commentaires

  1. QUEVAL

    C est un modèle de convictions qui a donné sa vie pour sauver des français… Chapeau colonel beltrame…

  2. monique thibault

    quelle honte de voir des gendarmes logés dans ces conditions . La France aura toujours eu une guerre de retard. Quand on pense que les migrants qui débarquent sont logés dans des bâtiments neufs ou tout au moins confortables c’est le cas à Saint Brieuc. Les loyers sont payés par les mairies . Les gendarmes ont toujours été les parents pauvres des gouvernements

  3. Colin

    La gendarmerie doit loger ses fonctionnaires dans des locaux dignes de ce nom et non dans des cages à lapins. C’est le premier devoir de tout responsable de fournir à chaque militaire un logement décent et logeable. Le budget de l’arme doit tenir compte de cette priorité, c’est avant tout le bien-être des familles qui est en jeu.

  4. Guézennec

    L’immobilier a toujours été un des points faibles de la Gendarmerie qui présente le fait d’être logé comme un avantage. Aucun civil d’une autre administration n’accepterait de vivre dans certains “taudis” il faut le dire. Malheureusement les responsables de l’immobilier sont soit incompétents, soit sont étanches aux conditions de vie des personnels qui sont sur le chantier jour et nuit. Il est inadmissible que des gens, chargés officiellement du bien-être des personnels (ET DES. FAMILLES) soient aussi indifférents à leurs conditions de vie. Apparemment, après plus de 30 ans dans la maison et 20 ans de retraite, rien n’a changé. J’ai toujours vu qu’on se glorifiait de la construction d’un casernement neuf, mais hélas, à partir de l’entrée dans les lieux, 20 ans plus tard, aucun entretien n’avait été fait et la direction considérait toujours La Gendarmerie ce
    casernement comme neuf.
    Dans le nombre conséquent de généraux dans cette Arme, n’y a-t-il toujours pas l’un d’eux qui honorerait ses étoiles pour que les familles vivent toutes dans des lieux décents ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *