mardi 20 octobre 2020
Accueil / A la Une / Attaque à l’arme blanche près des anciens locaux de Charlie Hebdo
Photo d'illustration (Crédit photo: Jean-Marc Tanguy).
Photo d'illustration (Crédit photo: Jean-Marc Tanguy).

Attaque à l’arme blanche près des anciens locaux de Charlie Hebdo

Deux personnes ont été blessées ce vendredi après une attaque à l’arme blanche, à proximité des anciens locaux de Charlie Hebdo, dans le onzième arrondissement de Paris.

Un suspect a été interpellé par la police dans ce même arrondissement, près de la place de la Bastille. Le premier bilan de la préfecture de Police de Paris faisait état de quatre blessés, dont deux en urgence absolue. 

Lire aussi: Le témoignage amer des premiers gendarmes qui ont fait face aux frères Kouachi

Le procès des attentats de janvier 2015 en cours

Deux collaborateurs de la société de production Premières lignes, qui travaillent pour France télévisions, ont été blessés, a indiqué le groupe audiovisuel. L’arme utilisée, selon un journaliste du Point, ressemble à une feuille de boucher.

Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour tentative d’assassinat. C’est la brigade criminelle de la police judiciaire qui est en charge des investigations. L’Intérieur a ouvert une cellule de crise. 

L’attaque à l’arme blanche ravive de douloureux souvenirs. Les frères Kouachi avaient attaqué le 7 janvier 2015 les locaux de la rédaction de Charlie Hebdo. Douze personnes y avaient laissé la vie. Le procès des attentats de janvier 2015 se tient en ce moment même devant la cour d’assises spéciale de Paris. Il doit se clôturer le 10 novembre.

Crowdfunding campaign banner

6 Commentaires

  1. Bébert

    Je vois courir des Gendarmes alors que les suspects ont été arrêtés par la Police.
    Toujours rien sur l’affaire des interpellations de membres de la mafia par la SR de Marseille ?

  2. Henri BOISIER

    Il n’y a bien que des journaleux et des membres du gouvernement et même un procureur de la République pour appeler cette arme un couteau !!!!!

    • Alain Dumait

      Couteau, au lieu de “hachoir” est peut être inexact, mais “journaleux” est péjoratif…

      • Lucci

        C’est une feuille de boucher.

      • Henri BOISIER

        Je ne recherche pas la polémique, mais pour moi un journaliste informe ses lecteurs, ses auditeurs ou ses téléspectateurs sans déformer la véracité des faits. Un journaleux, et Dieu sait qu’actuellement ce sont les plus nombreux, déforment toutes les vérités pas bonnes à dire pour faire plaisir à une certaine caste. Je suis certain que vous comprendrez mon point de vue.
        Bon week-end et prenez bien soin de vous et de vos proches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " : des articles inédits, une veille sur la presse et des informations pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.