mardi 24 novembre 2020
Accueil / A la Une / Arrestation en Belgique du commanditaire présumé d’un trafic de drogue dans l’est de la France
Saisine de 844 kilo de résine de cannabis par la SR de Nancy en août 2016. Crédit : Gendarmerie.
Saisine de 844 kilo de résine de cannabis par la SR de Nancy en août 2016. Crédit : Gendarmerie.

Arrestation en Belgique du commanditaire présumé d’un trafic de drogue dans l’est de la France

Le commanditaire présumé d’un trafic de cannabis, dont plus de 800 kg avaient été saisis il y a près de six mois dans l’est de la France, a été interpellé mercredi en Belgique au terme d’une longue enquête des gendarmes  de la section de recherches de Nancy.

Le 31 juillet 2016, 844 kg de résine de cannabis avaient été découverts dans le box d’un garage à Neuves-Maisons (Meurthe-et-Moselle), à une dizaine de kilomètres au sud-ouest de Nancy, suite à un renseignement parvenu aux gendarmes.

En raison de la quantité de stupéfiants, la juridiction interrégionale  spécialisée (JIRS) de Nancy décidait de se saisir et de confier l’enquête à la SR de Nancy.

Les enquêteurs identifiaient rapidement deux personnes ayant  loué le box en question, quelques jours avant la saisie de la drogue.

Un dispositif commandé par la SR, incluant les groupes d’observation et de surveillance (GOS) de Dijon et de Metz, parvenait à localiser les deux hommes et à les interpeller à Neuves-Maisons, en compagnie d’un troisième homme.

Ces trois personnes,  domiciliées respectivement à Vandoeuvre-les-Nancy (Meurthe-et-Moselle), Moulins-les-Metz (Moselle) et Gevrey-Chambertin (Côte d’Or), âgés de 35 à 50 ans, étaient interpellés simultanément sur la voie publique le 1er août 2016 et placés en garde à vue.

Un belge de 39 ans suspecté

Lors de leurs auditions, ils reconnaissaient leur participation au trafic. Les trois hommes avaient été écroués après avoir été mis en examen pour « importation en bande organisée de produits stupéfiants (passibles de 30 ans de réclusion criminelle), acquisition, transport et détention de produits stupéfiants et association de malfaiteurs » (passibles de 10 ans d’emprisonnement).

Les gendarmes de la SR de Nancy ont poursuivi leur enquête pour finalement identifier un Belge de 39 ans, domicilié dans la province belge du Brabant flamand, suspecté d’être le commanditaire du trafic de stupéfiants.

Dans le cadre d’une commission rogatoire internationale décernée par un juge d’instruction de la (JIRS) de Nancy, et en lien avec la police judiciaire fédérale belge et les autorités judiciaires belges, ils ont pu déterminer son adresse.

Lundi, les gendarmes de la SR ont participé, avec la police judiciaire fédérale belge, à l’interpellation de cet homme à son domicile.

Au cours des opérations de perquisition de son domicile, un kg de cocaïne a été découvert, ce qui a donné lieu à l’ouverture d’une information judiciaire distincte en Belgique.

Par ailleurs, le parquet de la JIRS de NANCY a émis le même jour un mandat d’arrêt européen.

La personne interpellée a été écrouée en Belgique et devrait être prochainement remise aux autorités judiciaires françaises.

 

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.