mercredi 21 août 2019
Accueil / A la une / Arc-sur-Tille (Côte d’or): un poste à cheval 100 % féminin!
Arc sur Tille Une
Cette année, le poste à cheval est 100 % féminin (Photo JF Cortot/L'Essor)

Arc-sur-Tille (Côte d’or): un poste à cheval 100 % féminin!

Mis en place pour la huitième année consécutive, le poste à cheval de la base de loisirs d’Arc-sur-Tille (Côte d’or) est cette année 100% féminin. Il est en effet armé par six gendarmes féminins. 

Si les années précédentes, les chevaux étaient ceux de la Garde Républicaine, cela ne sera pas le cas cette année. En raison de contraintes opérationnelles, dues notamment au G7 à Biarritz, le poste est composé de six chevaux venant du haras privé de la Prairie de Couternon. 

Les cavalières sont six gendarmes et gendarmes adjoints volontaires féminins. Elles viennent des brigades de proximité de Donzy, Montsauche-les-Settons, Lormes, Prémery dans la Nièvre. Mais aussi du peloton motorisé d’Auxerre dans l’Yonne et du peloton autoroutier de Beaune en Côte-d’or. Elle recevront ponctuellement le renfort de deux réservistes de Côte-d’Or. Ces cavalières sont toutes titulaires du CAPEG (certificat d’aptitude à la pratique de l’équitation en Gendarmerie) délivré par la Garde républicaine.

Les vols à la roulotte baissent grâce au poste à cheval

La base de loisirs accueille durant la saison estivale entre 7000 et 9000 personnes par jour.
Les cavaliers assurent, du 9 juillet au 25 août, des missions de surveillance générale et permettent de renforcer le contact au quotidien. Leur présence permet également de prévenir les vols et les incivilités et de garantir la sécurité et l’ordre public. Mais ces cavalières, aussi sympathiques soient-elles, sont aussi là pour réprimer les comportements inappropriés! Comme par exemple le stationnement gênant ou dangereux des véhicules, notamment sur les voies réservées aux secours..

L’effet sur la délinquance est réel. Entre mai et août 2018, il y a eu 52 vols à la roulotte avec une nette diminution pendant la présence du poste à cheval souligne le chef d’escadron Stéphane Stephan, commandant la compagnie d’Is-sur-Tille.

Le précieux appui des élus locaux

Ce dispositif équestre est d’autant plus efficace qu’il est complété par des patrouilles VTT assurées par la brigade d’Arc-sur-Tille. Des patrouilles de motos tout-terrain courant aussi les quartiers sensibles de Quetigny sont également assurées.
Ce poste ne pourrait exister sans l’appui des élus locaux et de la communauté de communes Norges et Tille . Ils mettent à disposition gratuitement les équidés et prennent à leur charge leur hébergement et leur nourriture.
Le 12 juillet, le général Thierry Cailloz, commandant la région de Gendarmerie de Bourgogne-Franche-Comté et Frédéric Sampson, directeur de cabinet du préfet de la Côte-d’Or ainsi que les élus de la communauté de communes Norges et Tille ont officiellement ouvert la saison du poste à cheval. Le directeur de cabinet du préfet, cavalier émérite et joueur de polo, en a profité pour accompagner quelques instants une des cavalière du poste.
JFC

A voir également

chien de gendarmerie

Un homme sauvé à sa quatrième tentative de suicide dans la même journée!

Un désespéré a été sauvé par les gendarmes des Pyrénées orientales à sa quatrième tentative de suicide dans la même journée!

Un commentaire

  1. niout

    Très belle vitrine mais pour quelle réelle efficacité sur le terrain…? Car entre l’entretien assidu et quotidien de la monture et le manque de qualification judiciaire de ces cavalières, on peut se demander quel sera le réel bénéfice pour les personnels de la brigade locale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *