lundi 18 janvier 2021
Accueil / A la Une / Après trois ans à la tête de la SR de Paris, le colonel Gaspari part pour le CFMG
Le colonel Gaspari avec le général Loubes et Eliane Houlette, chef du parquet financier (Photo DR)

Après trois ans à la tête de la SR de Paris, le colonel Gaspari part pour le CFMG

Le colonel Louis-Mathieu Gaspari, 49 ans, quitte le commandement de la prestigieuse section de recherches (SR) de Paris pour rejoindre à partir du ler août le Conseil de la fonction militaire gendarmerie (CFMG) comme secrétaire général.

“Pendant trois ans, vous avez assuré un commandement délicat, exigeant et passionnant”, a dit mardi soir dans la cour de la SR, ombragée par des platanes, le général Jean-Marc Loubès, commandant la région de Gendarmerie d’Ile-de-France.

La cérémonie s’est déroulée en présence de nombreux magistrats, dont Eliane Houlette, procureure de la République financier depuis 2014. Elle a salué le colonel Gaspari en assurant : “Vous avez été toujours loyal”.

Forte de 89 officiers et sous-officiers, la SR de Paris possède une compétence nationale et peut donc être co-saisie avec d’autres SR. Sa zone de compétence s’étend sur cinq départements (Seine-et-Marne, Essonne, Paris, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne), la SR de Versailles étant compétente sur trois autres départements franciliens (Yvelines, Hauts de-Seine, Val d’Oise).

La SR de Paris traite des dossiers de grande criminalité organisée, d’atteinte aux biens et aux personnes et de délinquance économique et numérique.

Sa dernière enquête la plus importante est le dossier “Kouri”, axé sur le blanchiment de l’argent de la drogue, qui a duré un an. Il a abouti en novembre 2016 à une gigantesque opération, simultanément organisée dans quatre pays. En France, elle a été mené par 420 gendarmes, dont des équipes du GIGN, et s’est soldée par 53 gardes à vue, la saisie de 5,5 millions d’euros, celle de 430 kg de drogues et de 20 véhicules.
Le successeur du colonel Gaspari est le colonel Marc Soulas, commandant actuellement la SR de Rennes.

Le colonel Gaspari, Corse d’origine est saint-cyrien. Il a notamment commandé le prestigieux escadron moto de la Garde républicaine, la non moins prestigieuse compagnie de Cannes et la section de recherches de Metz.

Breveté de l’école de guerre, il a aussi dirigé le bureau des publications électroniques du Sirpa Gendarmerie.

L’Essor adresse ses voeux de réussite au colonel Gaspari qui aura aussi en charge les relations avec les associations de la Gendarmerie.

 

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.