samedi 17 août 2019
Accueil / A la une / Agression de gendarmes de l’antenne GIGN de Mayotte : un suspect en prison et quatre autres en garde-à-vue (Vidéo)
180 gendarme ont participé à l’opération ( capture d’écran Mayotte 1 ere)

Agression de gendarmes de l’antenne GIGN de Mayotte : un suspect en prison et quatre autres en garde-à-vue (Vidéo)

Réaction rapide et efficace à Mayotte dans l’enquête sur les agresseurs de gendarmes de l’antenne du GIGN à Bandrélé dont l’un, un maréchal des logis-chef, est toujours dans état préoccupant avec un pronostic vital engagé. Selon nos informations, il a été opéré à la Réunion.

Lire aussi sur L’Essor :Gendarmes agressés à Mayotte : plusieurs interpellations lors d’une opération coup de poing (Vidéo)

Après l’interpellation d’un premier suspect, mis en examen et placé en détention mercredi, quatre autres suspects ont été interpellées mercredi par la section de recherches de Mayotte. Selon nos informations, il s’agirait de l’instigateur présumé, des deux agresseurs présumés et de deux complices présumés.

 

A voir également

Refus d’obtempérer dans le Maine-et-Loire: un gendarme blessé

Un gendarme du peloton motorisé a été blessé ce 15 août lors d'un refus d'obtempérer lors d'un contrôle à Chemiré-sur-Sarthe. (Maine-et-Loire)

Un commentaire

  1. bob

    Il paraît que c’est si bien l’immigration de masse…

    En tout cas, merci à la gendarmerie pour leur efficacité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *