mercredi 17 juillet 2019
Accueil / A la une / Affaire Caizergues: l’un des mis en cause se pourvoit en cassation
Mathieu Caizergues à l'école de sous-officiers de Montluçon (Allier) (Ph: Famille Caizergues)
Mathieu Caizergues à l'école de sous-officiers de Montluçon (Allier) (Ph: Famille Caizergues)

Affaire Caizergues: l’un des mis en cause se pourvoit en cassation

Nouveau rebondissement judiciaire dans l’affaire de la disparition de Mathieu Caizergues. L’un des mis en cause, l’adjudant-chef Pascal Q., vient de se pourvoir en cassation, selon le média réunionnais Clicanoo.

Lire également notre dossier: La mystérieuse disparition de Mathieu Caizergues

Son pourvoi fait suite à une décision récente de la chambre d’instruction de la cour d’appel de Saint-Denis. Celle-ci a rejeté, le 2 juillet dernier, les requêtes en nullité de Pascal Q. et de Christophe J., le deuxième randonneur mis en examen pour non-assistance à personne en danger. Ces deux hommes -un gendarme et le mari d’une gendarme- sont les derniers à avoir vu Mathieu, en juin 2017.

Soulagement de la famille Caizergues

Lors de l’examen de leurs requêtes, le parquet général de Saint-Denis avait, lui aussi, appelé à un abandon des poursuites contre les deux hommes, relate Clicanoo. Selon la procureure adjointe Emmanuelle Barre, il “faut une volonté consciente et avérée du refus de porter secours pour caractériser la non assistance à personne en danger”, précise le site d’information. Et si les deux randonneurs ont tardé à donner l’alerte, ils ont tout de même déclenché les secours, relève la magistrate. La cour d’appel n’a pourtant pas suivi son analyse.

La famille de Mathieu Caizergues vit cette décision comme un “grand soulagement” , nous explique leur avocat, Me Jean-Marc Darrigade. Il est serein quant à l’issue du pourvoi de Pascal Q. dont il estime qu’il sera très probablement rejeté. Désormais, “la famille est presque sûre que le procès aura lieu “, précise-t-il à L’Essor.

Lire aussi sur L’Essor: Mise en examen des compagnons de Mathieu Caizergues, sa famille espère la “vérité” (vidéo)

Le 23 juin 2017, Pascal Q. et Christophe J. accompagnaient Mathieu Caizergues sur un sentier montagneux près du cirque de Mafate. Selon leurs déclarations, Mathieu sera vu pour la dernière fois à une demi-heure de marche du parking, le lieu de rendez-vous convenu pour la fin de leur sortie sportive. Deux ans plus tard, le corps du gendarme mobile de l’escadron 45/3 de Saint-Amand-Montrond (Cher) reste introuvable.

Camille Chatelain

A voir également

Photo d’illustration DC/L'Essor

Mobilité: les régions les plus et les moins attractives

Pour les gendarmes, les régions les plus attractives sont la Nouvelle-Aquitaine, la Bretagne, les Pays de Loire, l’Occitanie, Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte-d'Azur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *