samedi 17 août 2019
Accueil / A la une / Affaire Benalla : Vincent Crase, ex-réserviste à l’Elysée sera entendu par les sénateurs

Affaire Benalla : Vincent Crase, ex-réserviste à l’Elysée sera entendu par les sénateurs

La saison 2 de l’affaire Benalla sera enrichie d’un bonus puisque l’ex-réserviste de la Gendarmerie Vincent Crase, chef d’escadron affecté à l’Elysée et ex-salarié de la République en Marche sera lui aussi auditionné par la commission d’enquête sénatoriale. Il est convoqué le 19 septembre, soit le même jour que son ancien subordonné dans la réserve opérationnelle de l’Eure, l’ex-brigadier Alexandre Benalla  devenu lieutenant-colonel au titre des spécialistes dans la réserve opérationnelle dans les conditions que l’on connaît.

Lire aussi sur L’Essor : Alexandre Benalla, un réserviste opérationnel passé de brigadier à lieutenant-colonel : explications (actualisé avec note de la direction aux réservistes)

Alexandre Benalla qui a finalement accepté de se présenter après des atermoiements et après avoir traité le sénateur Philippe Bas, président de la commission d’enquête et accessoirement ancien secrétaire général d l’Elysée sous Jacques Chirac  de “petit marquis” est convoqué à 08H30 et M. Crase, à 10H30. Yann Drouet, ancien chef de cabinet du préfet de police de Paris.

Lire aussi sur L’Essor : Affaire Benalla : le général Bio-Farina contredit l’ex-réserviste Vincent Crase
Les auditions seront retransmises en direct sur le site internet du Sénat et seront ouvertes au public et à la presse, dans la limite des places disponibles.

Mercredi, le général Eric Bio-Farina, commandant militaire de l’Elysée a été auditionné par les sénateurs et a contredit Vincent Crase sur les régularisations à posteriori des missions de réserve.

Etant mis en examen pour les faits présumés commis le 1 er mai place de la Contrescarpe et notamment son accoutrement de policier fourni par la police et le port d’une arme, Vincent Crase dont le contrat dans la réserve a été suspendu – en attendant de voir la commission de radiation statuer sur son sort -ne pourra être interrogé sur ce qui concerne directement l’enquête. En revanche, les sénateurs pourront l’interroger sur ses activités de réserviste au sein de l’Elysée.

Vincent Crase est un authentique réserviste opérationnel avec un parcours sans tâche et exemplaire selon le général Bio-Farina

Issu de l’armée de l’air où il a effectué son service national comme aspirant, il a rejoint la réserve opérationnelle de la Gendarmerie de l’Eure. Il a effectué près de 490 jours dans le cadre de son engagement pour servir dans la réserve (ESR).

Alors que le réserviste Benalla a plutôt laissé un bon souvenir à ses camarades de réserve et d’active de l’Eure, Vincent Crase ne peut pas en dire autant selon nos informations.

D.C

Lire aussi sur L’EssorAlexandre Benalla met en avant ses états de service de gendarme de réserve dans une étrange interview

A voir également

Refus d’obtempérer dans le Maine-et-Loire: un gendarme blessé

Un gendarme du peloton motorisé a été blessé ce 15 août lors d'un refus d'obtempérer lors d'un contrôle à Chemiré-sur-Sarthe. (Maine-et-Loire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *