vendredi 22 novembre 2019
Accueil / A la une / Adieu aux armes du général Lizurey, “homme d’honneur et d’écoute” (vidéo)

Adieu aux armes du général Lizurey, “homme d’honneur et d’écoute” (vidéo)

Le général d’armée Richard Lizurey a été qualifié ce mardi d'”homme d’honneur et d’écoute” par le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner. Celui-ci prononçait alors le discours de l’adieu aux armes du directeur général de la Gendarmerie nationale (DGGN) dans la cour d’honneur de l’Hôtel national des Invalides à Paris.

Lire aussi le dossier de L’Essor: L’Arme sous le commandement du général Lizurey

A travers vos affectations, vous vous êtes forgé l’âme d’un soldat et le destin d’un chef“, a ainsi lancé le ministre de l’Intérieur. Christophe Castaner s’exprimait devant la grande famille de la Gendarmerie. Actifs, réservistes et retraites l’écoutaient en effet dans la cour d’honneur sous un soleil d’été indien.

Six anciens DGGN présents

La cérémonie s’est en outre déroulée en présence de trois ministres (Florence Parly, Christophe Castaner, Laurent Nunez), de deux anciens ministres de l’Intérieur (Bernard Cazeneuve et Brice Hortefeux) et de six anciens DGGN, dont le prédécesseur de Richard Lizurey, le général Denis Favier.

De nombreuses personnalités civiles et militaires étaient présentes pour l'adieu aux armes du DGGN Richard Lizurey (Ph: M.GUYOT/ESSOR)
De nombreuses personnalités civiles et militaires étaient présentes pour l’adieu aux armes du DGGN Richard Lizurey (Ph: M.GUYOT/ESSOR)

Le directeur général de la police nationale (DGPN) Eric Morvan, le préfet de police de Paris Didier Lallement, le chef d’état-major des armées le général François Lecointre, le tout nouveau chef d’état-major de l’Armée de terre le général Thierry Burkhard et le gouverneur militaire de Paris le général Bruno Le Ray étaient également présents.

46 métiers de la Gendarmerie représentés

46 gendarmes représentaient autant de métiers de la Gendarmerie lors de l’adieu aux armes du général Richard Lizurey (Ph:M.GUYOT/ESSOR)

Dans la cour d’honneur, près de la musique de la Garde républicaine et de la garde au drapeau de la Gendarmerie, 46 hommes et femmes représentaient autant de métiers de l’Arme dans leur tenue : cavalier de la Garde républicaine, gendarmes du GIGN en tenue camouflée et de chuteur opérationnel, prévôt, gendarme de haute montagne …

“Chef exemplaire et juste, vous avez laissé votre empreinte lors de trois années” passées à la tête de l’Arme, a ajouté Christophe Castaner. Le ministre a ainsi cité les brigades de contact qui ont “réaffirmé le lien qui doit unir la Gendarmerie avec les populations, avec les élus, avec toutes celles et ceux qui font notre pays”“Vous avez donné à la Gendarmerie une nouvelle devise : notre engagement, votre sécurité”, a conclu M. Castaner.

PMG

Voici le discours intégral du ministre de l’Intérieur Christophe Castaner prononcé lors de cet adieu aux armes:

Télécharger (PDF)

 

A voir également

Un prix pour la première bande dessinée sur le GIGN

La première bande dessinée sur le GIGN cartonne. Elle a reçu le prix de la BD du salon du livre de Rambouillet et dépasse les 10.000 exemplaires vendus.

4 Commentaires

  1. Bravo Richard pour cette magnifique carrière. Nous nous sommes connu en 1981 à BERLIN et par la suite je suis devenu le parrain de ta fille AMBRE. Tu as toujours été un homme intègre et proche de ses hommes. Ayant servi sous tes ordres à BERLIN, je ne peux que te féliciter pour tout ce travail fourni au sein de la Maison GENDARMERIE. Si le Général d’Armées LORANT André était encore parmi nous, il dirait la même chose que moi.
    Tu as été UN GRAND CHEF SOIS FIER DE CE QUE TU AS FAIT
    Bien sur il y aura toujours des hommes et des femmes Gendarmes pour dire le contraire, mais c’est çà la FRANCE.
    Encore BRAVO

  2. BELLENGER

    EN TANT QU ELU ET RETRAITE AYANT EXERCE EN BRIGADE TERRITORIALE PENDANT PLUS 30 ANS DE GENDARME A MAJOR J AI SALUE L ARRIVEE DES BRIGADES DE CONTACT MAIS MALHEUREUSEMENT
    L EFFECTIF N ETANT PAS AU COMPLET PENDANT DES MOIS ( effectif 2 sur 4 ) CETTE UNITE N A PAS
    ETE PRESENTE AUPRES DE LA POPULATION / CE QUE JE REGRETTE FORTEMENT C EST CE MANQUE
    DE CONTACT AVEC TOUTES LES COUCHES ET CORPORATIONS DE LA POPULATION / OU SONT LES SERVICES
    DE SURVEILLANCE GENERALE QUI PERMETTAIENT AUX GENDARMES DE RECUEILLIR LE RENSEIGNEMENT
    ET DE CONNAITRE A FOND SA CIRCONSCRIPTION CE QUI N EST PLUS LE CAS

  3. agostini

    Me dérange la nomination de Benalla
    On se doute pourquoi..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *