jeudi 28 mai 2020
Accueil / A la une / Accident de la route en Guyane: le gendarme le plus gravement blessé transféré à Percy
Le véhicule de Gendarmerie B110 accidenté (Crédit photo: DR).
Le véhicule de Gendarmerie B110 accidenté (Crédit photo: DR).

Accident de la route en Guyane: le gendarme le plus gravement blessé transféré à Percy

Un village en Guyane
Un village en Guyane (Photo d’illustration L’Essor).

Ils étaient en urgence absolue. L’état de santé des trois gendarmes gravement blessés dans un accident de la route en Guyane s’est finalement amélioré mais reste préoccupant.

Le gendarme le plus gravement blessé “va mieux”, a ainsi indiqué la direction générale à L’Essor. Cet officier, un capitaine, blessé dans l’accident aux cervicales, va cependant être transféré à l’hôpital d’instruction des armées de Percy, à Clamart en région parisienne.

Déclenchement du plan blanc

Outre cet officier, deux autres gendarmes sont toujours hospitalisés au centre hospitalier de Cayenne. Ces trois blessés étaient considérés en urgence absolue par les sauveteurs. Une situation qui a entraîné le déclenchement du plan blanc par la préfecture de Guyane.

Le préfet de région Marc Del Grande s’est rendu au chevet des blessés. Un hommage particulier pour cet ancien officier de Gendarmerie, qui a  commandé la compagnie de Saint-Laurent-du-Maroni aux alentours des années 2000.

Lire aussi: Marc Del Grande, ex-commandant de compagnie de Gendarmerie en Guyane, revient comme préfet!


Ce jeudi 6 février, un véhicule de la gendarmerie mobile, un Renault B110, s’était renversé dans un virage sur la route nationale 2. Le camion, qui a fait un tonneau, transportait douze personnes. A bord du véhicule, dix gendarmes (deux mobiles et huit départementaux) et deux militaires du centre médical inter-armée.

 
Afficher une carte plus grande

On ignore pour le moment les raisons de l’accident. Selon le commandement de la Gendarmerie en Guyane, le véhicule accidenté a bien été seul en cause. Il va falloir déterminer désormais les raisons de cette perte de contrôle.

Selon l’association professionnelle nationale de militaires Gendarmes et citoyens, les militaires revenaient d’un stage forêt lorsque l’accident s’est produit. Ce stage d’aguerrissement en milieu hostile permet aux gendarmes de mieux faire face aux très rudes conditions de la forêt tropicale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *