// Quiota AMP
vendredi 16 avril 2021
Accueil / A la Une / Accident de Bonvillard: cinq décédés et un ancien pilote de la Gendarmerie grièvement blessé
Secouriste en montagne des CRS de la Police nationale lors d'un exercice à proximité de Chamonix en Haute-Savoie (Ph:M.GUYOT/ESSOR)
Secouriste en montagne des CRS de la Police nationale lors d'un exercice à proximité de Chamonix en Haute-Savoie (Ph:M.GUYOT/ESSOR)

Accident de Bonvillard: cinq décédés et un ancien pilote de la Gendarmerie grièvement blessé

Un dramatique accident d’hélicoptère vient d’avoir lieu, hier soir, en Savoie, près de Bonvillard, au sud-ouest d’Albertville.

Selon le ministère de l’Intérieur, cinq décès sont à déplorer dans cet accident. Il s’agit de deux secouristes de la CRS Alpes, un capitaine de 45 ans et un brigadier de 39 ans, et de trois membres du Service aérien français, une société privée. Le pilote, un ancien des forces aériennes de la Gendarmerie, est grièvement blessé.

Selon France Bleu, l’ancien gendarme a de multiples fractures aux membres inférieurs et au bassin. C’est lui qui aurait déclenché les secours grâce à son appel d’urgence, vers 19h. Il est actuellement hospitalisé à Grenoble.

Lire aussi: Un pilote de la Gendarmerie s’envole définitivement, foudroyé par la maladie

Une figure du monde de l’hélicoptère

L’ancien gendarme avait pris sa retraite, selon la radio locale, cet été pour intégrer le Service aérien français. Il était auparavant moniteur pilote au groupement d’instruction de Cazaux, le centre de formation des pilotes de la Gendarmerie et des armées.

Selon le journaliste spécialisé Jean-Marc Tanguy, le pilote, une figure du monde de l’hélicoptère de montagne, a survécu, blessé, deux heures dans le froid en attendant le secours. C’est lui qui a pu les guider.

Crowdfunding campaign banner

Un commentaire

  1. Korrigan

    Ou sont les autorités de Police pour un message de compassion à l’égard de leurs collègues ?
    Rien du côté du commandant de la Crs Alpes ni de la Dccrs
    Le seul qui soit intervenu,et ému, est le commandant du PGHM de la Savoie qui ,lui ,a évoqué des camarades disparus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.