dimanche 22 septembre 2019
Accueil / A la une / A l’occasion des 50 ans de Saint-Astier, le ministre annonce un nouveau schéma national de maintien de l’ordre

A l’occasion des 50 ans de Saint-Astier, le ministre annonce un nouveau schéma national de maintien de l’ordre

A l’occasion des 50 ans du centre national d’entraînement des forces de gendarmerie (CNEFG) de Saint-Astier,  célébrés ce vendredi 15 mars,  le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, qui était accompagné de Laurent Nuñez, secrétaire d’État du général d’armée Richard Lizurey, et du général Stéphane Bras, commandant le CNEFG, a annoncé l’établissement d’un nouveau schéma national de maintien de l’ordre. “Il devra répondre aux nouvelles formes de violences, porter des changements profonds dans la communication autour des manifestations, faire évoluer nos tactiques et nos modes d’action. Il s’appuiera aussi sur l’innovation et les progrès technologiques dont nous disposons” a notamment déclaré le ministre.

 “Il devra répondre aux nouvelles formes de violences, porter des changements profonds dans la communication autour des manifestations, faire évoluer nos tactiques et nos modes d’action. Il s’appuiera aussi sur l’innovation et les progrès technologiques dont nous disposons “

“L’ordre public change, les violences se multiplient, l’émeute s’invite trop systématiquement dans la manifestation et nous devons réagir”, c’est la raison pour laquelle nous avons décidé d’établir un nouveau schéma national de maintien de l’ordre, qui devra répondre aux nouvelles formes de violences, porter des changements profonds dans la communication autour des manifestations, faire évoluer nos tactiques et nos modes d’actions”, a encore dit Christophe Castaner qui a aussi annoncé “un retour d’expérience complet sur les événements de ces dernières semaines, sur les événements de ces dernières années”.

Sur BFM, ce mercredi, il avait déjà  annoncé la création future d’un “collège de personnalités” pour élaborer la nouvelle doctrine.

La cérémonie, détaille GendInfo,  a été ponctuée par la présentation d’un exercice grandeur nature montrant les capacités des unités de force mobile (escadrons de Périgueux, Bayonne et La Réole et compagnies républicaines de sécurité de Périgueux et de Bergerac) à gérer l’ordre public dans le cadre de violences urbaines.

Décorations et remises des brevets

À l’occasion de cette cérémonie, le capitaine Olivier Bedjidian, du département rétablissement de l’ordre du CNEFG a reçu les insignes de chevalier dans l’ordre national du Mérite.  Les gendarmes Guillaume Claudin et Jérémy Muller ont été décorés de la médaille de la sécurité intérieure, échelon bronze.

Le colonel Alain Bergonzoli, commandant l’Académie de police de Savatan, en Suisse, s’est, par ailleurs, vu remettre la médaille de la sécurité intérieure, échelon argent.

443 stagiaires du 11e stage national du diplôme d’arme se sont également vu remettre leur brevet.

Le CNEFG accueille 15000 stagiaires par an.

D.C

 

A voir également

Une Ferrari, volée la veille, saisie le 13 septembre 2019 dans la égion de Metz, lors d'une opération de la Gendarmerie - Photo OCLDI

Démantèlement d’un réseau de voleurs de voitures de luxe dans l’est

Depuis six mois, ils volaient des voitures de luxe dans l’est et au Luxembourg. Des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *