vendredi 23 octobre 2020
Accueil / A la Une / 61 escadrons de gendarmerie mobile mobilisés pour les manifestations du 5 décembre
Des gendarmes mobiles (Crédit photo MG/L'Essor).
Des gendarmes mobiles (Crédit photo MG/L'Essor).

61 escadrons de gendarmerie mobile mobilisés pour les manifestations du 5 décembre

La grève du jeudi 5 décembre contre la réforme des retraites entraîne la mobilisation en masse des gendarmes mobiles. La Gendarmerie va déployer en tout 61 escadrons de gendarmerie mobile.

Pour moitié, les gendarmes mobiles mobilisés vont rejoindre la capitale. En effet, près de 30 escadrons fouleront le pavé parisien. Vingt-six unités de CRS seront également présentes. Si le nombre de manifestants attendus est, de source sécuritaire, relativement faible (20.000), les organisations syndicales appelant à la grève pourrait se faire déborder. ″Partout dans le monde, en ce moment, des insurrections expriment cette évidence devenue enfin consciente: les gouvernements sont le problème, et non les détenteurs des solutions″, affirme ainsi un texte rédigé par le collectif Gilets jaunes enseignement recherche.

Lire aussi sur L’Essor : “Tout a changé” : le témoignage d’un gendarme mobile après un an de Gilets jaunes

Inquiétudes sur la présence de radicaux ce 5 décembre

Les spécialistes du maintien de l’ordre craignent un scénario similaire au 1er-Mai dernier. Les manifestants les plus radicaux, des black blocs aux Gilets jaunes les plus ultras, avaient alors débordé les syndicats. ″La juxtaposition de manifestants et de black blocs, voire leur imbrication, pourrait rendre l’action des forces de l’ordre complexe, observe le général (2S) Cavallier. Il faut avoir la capacité à agir très vite dès qu’il y a un regroupement de radicaux sans perturber le déroulement du cortège. La Mairie de Paris a déjà commencé, en milieu de semaine, à enlever du mobilier urbain pouvant servir de projectile, comme les grilles des platanes. Et, comme souvent depuis un an, plusieurs véhicules blindés de la Gendarmerie protégeront Matignon, l’Arc de Triomphe ou la Concorde.

En province, la Gendarmerie va déployer 31 escadrons. Les manifestations à Montpellier, Nantes et Rennes seront notamment surveillées de près. Près de 245 rassemblements et manifestation sont comptés sur le territoire. Mais sans que cela n’inquiète particulièrement les gendarmes mobiles. Ils savent qu’il y aura de la confrontation, qui est devenue quasiment ritualisée, signale Bertrand Cavallier. Mais les escadrons sont recyclés au centre national de Saint-Astier, il y a des retours d’expérience constants. Après un an de manifestations, la gendarmerie mobile est à un très haut niveau opérationnel.″

G.T.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " : des articles inédits, une veille sur la presse et des informations pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.