jeudi 24 septembre 2020
Accueil / A la Une / La 5ème promotion de l’école de Dijon honore le maréchal des logis-chef Robert Hantson (vidéo)

La 5ème promotion de l’école de Dijon honore le maréchal des logis-chef Robert Hantson (vidéo)

Le jeudi 21 décembre, les 122 élèves gendarmes de la 5ème promotion de l’école de Dijon ont reçu leurs galons de gendarme et la promotion a pris le nom de Maréchal-des-logis chef Robert Hantson”. La cérémonie était présidée par le général de division Yvan Noailles, commandant en second les écoles de gendarmerie, en présence du général Olivier Kim, commandant la région de Gendarmerie de Bourgogne-Franche-Comté et le groupement de la Côte d’Or, du colonel Bertrand François, commandant l’école de Dijon, du député Rémi Delatte et de Serge Bidault, secrétaire général de la préfecture de la Côte-d’Or et de l’épouse et de la famille du maréchal des logis-chef  Hantson, parrain de la promotion.
Les nouveaux gendarmes rejoindront leurs unités d’affectation début janvier et y poursuivront leur formation durant encore 4 mois.

Le 22 novembre dernier, les élèves ont défilé à Annecy en hommage à leur parrain rapporte le Dauphiné Libéré ( vidéo) .
[dailymotion id=x6abh2z]

Le maréchal des logis-chef Robert Hantson, un motocycliste tué en service

 Robert Hantson est né le 14 septembre 1956 à Casablanca au Maroc. En 1974, peu avant sa majorité, il choisit de s’engager dans la Marine nationale où il sert pendant 4 ans. Il quitte la “Royale” avec le grade de quartier-maître de 1ère classe et intègre l’école préparatoire de Gendarmerie de Montluçon en 1978. A sa sortie d’école, il sert à l’escadron de Gendarmerie mobile de Saint-Amand-Montrond. En 1983, il rejoint la Gendarmerie départementale et est affecté à la brigade territoriale de La Voulte-sur-Rhône. Quatre ans plus tard, il suit la formation de motocycliste à Fontainebleau et rejoint successivement le peloton d’autoroute de Bourg-en-Bresse, la brigade motorisée de Bourges puis celle d’Annecy. En 2007, il reçoit la médaille militaire. Le 29 août 2010, engagé sur une mission de police de la route, le chef Hantson perd la vie en service. Un véhicule est contrôlé à 190 km/h sur une route départementale limitée à 90 km/h. Parvenant à rattraper le contrevenant, le maréchal des logis-chef Hantson, percute hélas un véhicule qui lui coupe la route et dont le conducteur sera contrôlé positif lors du dépistage des stupéfiants. Ce dernier a été condamné à un an de prison avec sursis.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *