jeudi 12 décembre 2019
Accueil / A la une / Notre-Dame-des-Landes : la Gendarmerie reprend les opérations d’expulsion (Vidéos)

Notre-Dame-des-Landes : la Gendarmerie reprend les opérations d’expulsion (Vidéos)

C’est reparti pour un tour à Notre-Dame-de-Landes. A partir de 6h ce matin, la Gendarmerie a débuté une nouvelle opération d’expulsions d’occupants illégaux des terrains de la ZAD annonce la préfecture de Loire-Atlantique dans un communiqué.

Quelques affrontements ont été constatés et des barricades sont en feu sur la départementale 81 qui traverse la ZAD.

19 escadrons de gendarmerie, dont deux en réserve, sont présents sur le secteur, soit 1.500 à 1.700 militaires.

Lire aussi sur L’EssorLa Gendarmerie allège son dispositif de maintien de l’ordre à Notre-Dame-des-Landes

“Conformément à l’engagement rappelé par le Premier ministre le 26 avril dernier, à l’issue d’une première phase d’expulsions, ceux qui ne s’étaient inscrits dans aucun processus de régularisation à la date du comité de pilotage le 14 mai s’exposaient alors à la poursuite des opérations d’expulsion” justifie l’état en ajoutant que   le processus de retour à l’Etat de droit se poursuit par la reprise d’opérations visant une dizaine de squats. Lors de l’opération d’expulsion d’avril, 29 “squats” sur 97 avaient été détruits par les gendarmes.

“Les squats expulsés et déconstruits par les forces de l’ordre ne s’inscrivent dans aucun des projets agricoles déposés en préfecture. Leurs occupants refusent toute discussion et rejettent l’idée d’occuper ces terres de façon légale. Cette situation n’est pas acceptable dans un Etat de droit, pas plus que ne le sont le climat d’insécurité, les actes de vandalisme et les actions d’obstruction encore constatés sur le site ces dernières semaines”

 

La Gendarmerie a  bouclé la zone et le directeur général, le général Richard Lizurey est présent sur place comme en témoignent les images fournies par le service communication de la Gendarmerie. “L’objectif pour nous, c’est que les choses se passent bien” a déclaré à la presse le général qui a communiqué aux zadistes la liste des “squats” qui vont être
évacués “de manière à ce qu’il n’y ait pas de surprise”.

Ceux dont le dossier a été accepté et ceux dont le dossier est en cours d’instruction” ne sont pas concernés par cette évacuation, a précisé le directeur général.  Quatre à cinq lieux sont visés ce jeudi matin.

Les lieux ciblés, se trouvent les sites du “Chat Teigne”, “Plui Plui”, “la Vosgerie” et “la Lande de Rohane”, tous à l’ouest de la D81.

Lire aussi sur L’Essor:  11.000 grenades utilisées par les gendarmes à Notre-Dame-des Landes

 

 

A voir également

Photo d'illustration (Crédit photo: MG/L'Essor).

Retraites : Edouard Philippe conforte l’exception des gendarmes

En matière de retraites, les gendarmes devraient conserver ″leurs dérogations″. C’est ce qu’a réaffirmé Edouard Philippe, le Premier ministre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *