lundi 14 octobre 2019
Accueil / A la une / 38 escadrons mobilisés pour des Journées du patrimoine sous tension
La cour d'honneur de l'Elysée, en 2014, lors des Journées du patrimoine (Crédit photo: Vostok 91/ Flickr)
La cour d'honneur de l'Elysée, en 2014, lors des Journées du patrimoine (Crédit photo: Vostok 91/ Flickr)

38 escadrons mobilisés pour des Journées du patrimoine sous tension

Les 36e Journées européennes du patrimoine s’annoncent chaudes. L’événement, sous protection de nombreux escadrons, risque d’être bousculé par la 45e manifestation des Gilets jaunes.

Selon nos informations, 38 escadrons de gendarmerie mobile, soit le tiers des effectifs, seront mobilisés ce samedi 21 septembre à Paris. De même, 30 unités de CRS seront également sur le pont dans la capitale. L’opération de maintien de l’ordre sera surveillée de près par le général de brigade Richard Caminade. Le nouveau patron du groupement de gendarmerie mobile de Maisons-Alfort est arrivé à son nouveau commandement cet été. Le dispositif demandé par le préfet de police de Paris, qualifié de “très puissant“, selon un spécialiste du maintien de l’ordre, doit permettre d’éviter tout débordement.

 

Trois manifestations

Alors que les traditionnelles Journées européennes du patrimoine vont drainer leur flot habituel de curieux, trois manifestations sont attendues. Une contre la réforme des retraites, à l’appel de Force ouvrière. La seconde pour le climat. Enfin, les Gilets jaunes appellent à une nouvelle manifestation.

Lire aussi sur L’Essor: Davantage de gendarmes blessés face aux Gilets jaunes qu’à Paris lors de Mai 68

Et ce dernier rassemblement pourrait réserver des surprises. Dans un texte publié sur un site militant, un internaute appelle les Gilets jaunes à “attaquer les commissariats”, à se “mêler aux fêtards du Marais” ou à “organiser des journées du patrimoine nocturne à l’Assemblée nationale”. Cinq événements facebook appelant les Gilets jaunes à manifester ou à l’insurrection totalisaient, ce jeudi 19 septembre, plus de 9.000 participants.

Conséquence de cette mobilisation annoncée des Gilets jaunes. Plusieurs sites ont décidé de fermer leurs portes aux curieux ce week-end. Selon franceinfo, le ministère de l’Éducation nationale, rue de Grenelle, a annulé sa participation à ces journées. De même que le ministère de l’Agriculture, rue de Varenne, proche du ministère de l’Education nationale.  Enfin, la préfecture de police sur l’île de la Cité sera également fermée.

GT.

A voir également

Photo d'illustration (Ph: M.GUYOT/ESSOR)

Un gendarme mobile se donne la mort à Sathonay-Camp

Un adjudant s'est donné la mort dans l'enceinte de la caserne du groupement de Gendarmerie mobile 1/5 de Sathonay-Camp, dans le Rhône, ce samedi 12 octobre.

Un commentaire

  1. maniere

    Il y a trop de dispersion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *