dimanche 17 février 2019
Accueil / A la une / 32 ans après le meurtre de Martine Escadeillas, les gendarmes de Toulouse interpellent un suspect! (Vidéos)

32 ans après le meurtre de Martine Escadeillas, les gendarmes de Toulouse interpellent un suspect! (Vidéos)

La Gendarmerie ne lâche jamais” avait lancé le directeur général de la Gendarmerie lors de ses voeux au sujet de l’identification 35 ans plus tard de  la petite fille de l’A 10. 

La preuve vient encore d’en être fournie avec un “cold case” élucidé grâce à la ténacité des gendarmes de la section de recherches de Toulouse.

Cité par La Dépêche du Midi, le procureur de Toulouse,  Dominique Alzeari a confirmé ce vendredi matin lors d’un point presse au palais de justice de Toulouse la mise en examen, jeudi, d’un homme de 55 ans pour “homicide volontaire“, 32 ans après la disparition de Martine Escadeillas, le 8 décembre 1986 à Ramonville, dans la banlieue sud de Toulouse.

Interpellé mardi en Isère par les enquêteurs, l’homme “reconnaît son implication dans les faits. Mais il ne s’agit pas d’aveux circonstanciés”, a précisé le procureur avec à ses côtés le colonel Philippe Coué, commandant de la SR de Toulouse.

Selon ses explications en garde à vue, il aurait déclaré sa flamme à Martine Escadeillas qui l’aurait brutalement rejeté“, précise le magistrat qui a salué “l’excellent travail de fond réalisé par les gendarmes de la SR“.

Le suspect n’a, en revanche, donné aucune indication sur ce qu’était devenu le corps.

D.C

 

A voir également

A l'Ecole des officiers de la Gendarmerie ce vendredi 15 février lors de la cérémonie en hommage aux gendarmes décédés en 2018 (Ph: M.GUYOT/ESSOR)

La Gendarmerie a honoré ses 14 morts de 2018 dans toute la France

La traditionnelle cérémonie en hommage aux gendarmes décédés s'est tenue ce vendredi 15 février. 14 gendarmes ont perdu la vie en 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement notre dernier dossier : « il y a 10 ans, le rattachement de la Gendarmerie au Ministère de l‘Interieur »

Vous n’êtes pas (encore) abonné à notre magazine « L’Essor de la Gendarmerie Nationale », je vous propose de recevoir, gratuitement, notre dossier du mois de janvier, en tiré à part.


Il vous suffit pour cela de nous retourner, en un clic, le simple bulletin ci-dessous :