samedi 20 avril 2019
Accueil / A la une / 32 ans après le meurtre de Martine Escadeillas, les gendarmes de Toulouse interpellent un suspect! (Vidéos)

32 ans après le meurtre de Martine Escadeillas, les gendarmes de Toulouse interpellent un suspect! (Vidéos)

La Gendarmerie ne lâche jamais” avait lancé le directeur général de la Gendarmerie lors de ses voeux au sujet de l’identification 35 ans plus tard de  la petite fille de l’A 10. 

La preuve vient encore d’en être fournie avec un “cold case” élucidé grâce à la ténacité des gendarmes de la section de recherches de Toulouse.

Cité par La Dépêche du Midi, le procureur de Toulouse,  Dominique Alzeari a confirmé ce vendredi matin lors d’un point presse au palais de justice de Toulouse la mise en examen, jeudi, d’un homme de 55 ans pour “homicide volontaire“, 32 ans après la disparition de Martine Escadeillas, le 8 décembre 1986 à Ramonville, dans la banlieue sud de Toulouse.

Interpellé mardi en Isère par les enquêteurs, l’homme “reconnaît son implication dans les faits. Mais il ne s’agit pas d’aveux circonstanciés”, a précisé le procureur avec à ses côtés le colonel Philippe Coué, commandant de la SR de Toulouse.

Selon ses explications en garde à vue, il aurait déclaré sa flamme à Martine Escadeillas qui l’aurait brutalement rejeté“, précise le magistrat qui a salué “l’excellent travail de fond réalisé par les gendarmes de la SR“.

Le suspect n’a, en revanche, donné aucune indication sur ce qu’était devenu le corps.

D.C

 

A voir également

tchap-test-gendarmes

Les gendarmes s’emparent de la messagerie Tchap

Les gendarmes s'intéressent à la messagerie sécurisée de l'Etat, Tchap. Un outil qui pourrait être complémentaire aux moyens de communications existants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !