jeudi 3 décembre 2020
Accueil / A la Une / 14 juillet: pas de défilé militaire mais une cérémonie nationale
Le défilé du 14 juillet sur les Champs-Elysées (Photo d'illustration/S.D/L'Essor).
Le défilé du 14 juillet sur les Champs-Élysées (Photo d'illustration/S.D/L'Essor).

14 juillet: pas de défilé militaire mais une cérémonie nationale

Le traditionnel défilé militaire du 14 juillet sur les Champs-Elysées n’aura pas lieu cette année. À la place, une cérémonie nationale devrait se tenir Place de la Concorde, à Paris. Elle rendra hommage aux soignants et aux personnels mobilisés pour la lutte contre la covid-19.

L’annonce est tombée ce jeudi 4 juin 2020, suite à une communication de l’Élysée auprès de l’Agence France Presse. En raison de la crise du coronavirus et afin de respecter les mesures sanitaires en vigueur, le traditionnel défilé militaire du 14 juillet est annulé. Une première depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. En lieu et place de l’événement, une cérémonie statique se tiendra place de la Concorde, à Paris. Elle devrait réunir environ 2.000 participants, contre près de 4.300 lors du défilé de l’an passé. Cette cérémonie de substitution sera dédiée à un hommage aux soignants ainsi qu’à tout ceux qui ont œuvré contre la covid-19. Elle mettra notamment à l’honneur les militaires mobilisés dans le cadre de l’opération Résilience.

Des gendarmes pour le 14 juillet?

Contactés par L’Essor, les services du Gouverneur militaire de Paris, en charge de l’organisation de l’événement, n’ont pas pu nous fournir de précisions sur les unités retenues pour cette cérémonie. Il est donc impossible de dire, pour l’heure, si les unités et écoles de la Gendarmerie seront présentes.

Lire aussi: Un défilé du 14 juillet 2019 aux couleurs du maintien de l’ordre

Seule certitude: le maintien d’un défilé aérien. Outre son ouverture quasi-rituelle par la Patrouille de France, il est fort probable que les forces aériennes de la Gendarmerie y soient également représentées. Les hélicoptères de l’Arme ont en effet été employés lors de la crise du coronavirus pour effectuer des transferts de patients atteints de la covid-19 et désengorger ainsi les régions saturées. Une action accomplie aux côtés des aéronefs des armées et de la Sécurité civile.

Lire aussi: Face au covid-19, les gendarmes plus que jamais sur le terrain

Les Choucas et leurs équipages ont également été engagés pour contribuer au contrôle du respect du confinement. Une mission à laquelle gendarmes et policiers ont aussi largement contribué. Au plus fort de la crise, jusqu’à 160.000 militaires et fonctionnaires étaient ainsi sur le terrain.

Pas ou peu de public

L’ouverture de cette cérémonie au public reste, elle aussi, très hypothétique. Pour le moment, seuls 2.500 invités sont prévus place de la Concorde. La présence de spectateurs le long de la plus belle avenue du monde ne devrait pas être autorisée. L’Élysée précise toutefois que des réévaluations pourront avoir lieu d’ici le 14 juillet.

L.P.

Crowdfunding campaign banner

Un commentaire

  1. Retraite

    Pour un fois, c’est une mesure qui permettra de faire des économies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.