samedi 23 septembre 2017
Accueil / A la une / Val-d’Oise : nouvelles violences, huit interpellations
Des gendarmes mobiles à l'entrainement (M. Guyot/Essor)
Des gendarmes mobiles à l'entrainement (M. Guyot/Essor)

Val-d’Oise : nouvelles violences, huit interpellations

Des violences ont éclaté dans le Val-d’Oise pour la deuxième nuit consécutive de mercredi à jeudi, donnant lieu à huit interpellations, a-t-on appris auprès de la préfecture. Les violences se sont produites sur les communes voisines de Persan, Beaumont-sur-Oise et Bruyères-sur-Oise.

“Huit individus ont été interpellés. Certains pour jets d’objet incendiaires sur les forces de l’ordre, d’autres qui tentaient d’incendier un bâtiment public”, la mairie de Beaumont-sur-Oise, a indiqué le directeur de cabinet du préfet du Val-d’Oise, Jean-Simon Mérandat, qui mentionne également 8 feux de véhicules et 19 feux de poubelles.

Ces violences font suite à la mort d’un jeune homme, Adama, 24 ans, lors de son interpellation par les gendarmes mardi après-midi. La “situation est tendue mais maîtrisée compte-tenu du dispositif robuste mis en place”, a ajouté Jean-Simon Mérandat. 180 membres des forces de l’ordre étaient mobilisés depuis mercredi soir, après un premier épisode de violences dans la nuit de mardi à mercredi.

Cinq gendarmes avaient été légèrement blessés au “cours d’affrontements”, selon une source proche des autorités, et les forces de l’ordre avaient essuyé des “tirs d’armes à plomb”.

Neuf véhicules, dont deux de la police municipale, avaient été incendiés, selon la porte-parole de la gendarmerie nationale, Karine Lejeune, et quatre bâtiments publics dégradés, dont la mairie de Bruyères-sur-Oise et une école de Beaumont-sur-Oise. Une personne avait été interpellée.

A voir également

Incendie à la gendarmerie de Grenoble : des scellés et plusieurs dizaines de véhicules détruits

Un violent incendie revendiqué par la mouvance d’extrême gauche a ravagé dans la nuit de …

Un commentaire

  1. Raoul

    Peut-on savoir qui a réalisé les 8 interpellations ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *