lundi 24 avril 2017
Accueil / Officiel / Vague de nominations dans la haute hiérarchie policière dont le chef du RAID

Vague de nominations dans la haute hiérarchie policière dont le chef du RAID

Passation commandement RAID
Jean-Michel Fauvergue (à gauche) passe le commandement du Raid à son adjoint Jean-Baptiste Dulion (à droite), le 21 mars 2017. Crédit photo : J.Roios/L’Essor

La hiérarchie policière se restructure avec une nouvelle nomenclature de certains postes qui ont été alourdis telle que la direction interrrégionale de la Police judiciaire de Marseille qui est désormais confiée à un inspecteur général.

Concomitamment à l’instauration des premières nominations en décembre dernier au grade de commissaire général, grade sommital du corps de conception et de direction – au dessus de commissaire divisionnaire- et qui n’est pas lié à une fonction, la direction générale de la police a redimensionné sa haute hiérarchie avec désormais 30 emplois d’inspecteur général des services actifs de la police nationale et 89 
de contrôleur général des services actifs de la police nationale.

La liste complète de ces postes a été publiée par un arrêté du 29 mars publié le 31 mars au journal officiel .

Chef du RAID fait partie des postes confiés à un contrôleur général et du reste, son nouveau chef, le commissaire divisionnaire Jean-Baptiste Dulion a  été nommé contrôleur général.

Dans le même temps, son précédecesseur, Jean-Michel Fauvergue, chef de projet « forces d’intervention » au cabinet du directeur général de la police nationale est réintégré dans son corps d’origine au grade de commissaire général de police.

Gilles Furigo, l’ex  “patron” du SPHP ( service de protection des hautes personnalités) du temps de Nicolas Sarkozy et qui était responsable du pôle prévention et sécurité auprès du délégué interministériel à la gestion des évènements sportifs (DIGES) après un passage au cimetière des éléphants,  l’inspection générale de la Police nationale (IGPN) a été réintégré commissaire général.

Plusieurs “grands flics” en poste à l’étranger comme attachés de sécurité intérieure ont ainsi perdu leur titre de contrôleur général et ont été réintégrés commissaires généraux.

C’est le cas aussi de Frédéric Lauze, ancien conseiller sécurité de François Fillon à Matignon qui a créé le poste de médiateur interne de la Police et qui a été nommé commissaire général.

Les grades de contrôleur et inspecteurs généraux, ainsi que directeurs des services actifs,  sont fonctionnels et attachés à un poste et sont occupés par des commissaires divisionnaires et des commissaires généraux.

D.C

 

A voir également

Guyane: un commissaire de police sérieusement blessé lors d’incidents

Un commissaire de police  a été “sérieusement blessé” vendredi durant une manifestation devant la préfecture …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *