mercredi 22 novembre 2017
Accueil / A la une / Les soldats de Sentinelle attaqués à six reprises depuis 2015 !
Plan Vigipirate à Paris le 2 juillet 2016 (S.Desmares/ ESsor)
Plan Vigipirate à Paris le 2 juillet 2016 (S.Desmares/ ESsor)

Les soldats de Sentinelle attaqués à six reprises depuis 2015 !

Des soldats en opération Sentinelle à Antibes en juillet 2016. (Crédit photo S.D. L'Essor).
Des soldats en opération Sentinelle à Antibes en juillet 2016. (Crédit photo S.D. L’Essor).

Ça commence  à bien faire !

Les militaires de la force Sentinelle, mise en place dans le cadre du plan Vigipirate après les attentats de janvier 2015, ont été pris pour cible à six reprises depuis le début de l’opération, a indiqué mercredi le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb.
Rappel de ces attaques dont la dernière a fait six blessés parmi un groupe de militaires, percutés mercredi matin par une voiture à Levallois-Perret
(Hauts-de-Seine):

   2015 

3 février : Trois militaires en faction devant un centre communautaire juif en plein centre de Nice avenue Jean Médecin sont attaqués au couteau. L’assaillant, Moussa Coulibaly, toujours pas jugé deux ans après , est maîtrisé à mains nues par un valeureux soldat du 54 ème Régiment d’artillerie de Hyères. En garde à vue, il  exprime en garde à vue sa haine de la France, de la police, des militaires et des juifs.
10 avril: un militaire affecté à l’aéroport d’Orly dans le cadre de Vigipirate est agressé par un homme qui lui porte un coup au visage.
Légèrement blessé, le sergent réussit à mettre en fuite son agresseur armé d’un couteau.

   2016 

1er janvier : un jeune Français d’origine tunisienne fonce en voiture, à trois reprises, sur quatre militaires postés devant la mosquée de Valence, blessant l’un d’eux. L’agresseur n’aurait pas de “lien particulier” avec une mouvance islamiste, selon la justice, malgré la découverte d’images de propagande jihadiste sur son ordinateur.

2017 

3 février: un homme armé d’une machette dans chaque main se précipite sur quatre militaires de l’opération Sentinelle en patrouille au Carrousel du Louvre à Paris, en criant “Allah Akbar”. L’assaillant, un Égyptien de 29 ans, est grièvement blessé par des tirs de riposte, un militaire légèrement atteint
au cuir chevelu.
18 mars : un homme de 39 ans est abattu par des militaires de Sentinelle  à l’aéroport d’Orly-Sud après avoir attaqué une patrouille militaire en lançant: “Posez vos armes, je suis là pour mourir par Allah“.
9 août: une voiture fonce sur un groupe de soldats de Sentinelle à Levallois-Perret, faisant six blessés, avant de prendre la fuite. Après plusieurs heures de cavale, un suspect est interpellé sur l’autoroute A16 en direction de Calais.

Avec AFP

A voir également

Guyane : deux orpailleurs clandestins tués par une patrouille d’Harpie

Une patrouille mixte composée de gendarmes et de marsouins a riposté à des tirs de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *