dimanche 24 septembre 2017
Accueil / A la une / La promotion 2017 des spécialistes montagne rend hommage au capitaine Cavailles (VIDEO)
essor lauréats spécialistes montagne
Les lauréats lancent leur "tarte" en l"air (photo André Veyret)

La promotion 2017 des spécialistes montagne rend hommage au capitaine Cavailles (VIDEO)

Essor photo de groupe Cnisag
Les cadres et les instructeurs ( cordes blanches du CNISAG (Photo André Veyret)

La promotion 2017 des spécialistes montagne du Centre national d’instruction de ski et d’alpinisme de la gendarmerie (CNISAG) a été baptisée jeudi 13 avril 2017 à Chamonix du nom du capitaine Christophe Cavaillès, du PGHM de Pierrefitte-Nestalas, mort à 45 ans dans un accident d’hélicoptère au Vignemale dans les Pyrénées  le 20 mai 2016. Ce crash avait fait trois autres victimes. (lire encadré)

Sous un soleil éclatant, dans le cadre majestueux du massif du Mont-Blanc, le site de Planpraz constituait le décor de la cérémonie. La prise d’armes traditionnelle était commandée par Raymond Salomon, commandant en second du Centre.

Il a présenté les instructeurs et les stagiaires au sous-préfet de Bonneville, Bruno Charlot, au général de corps d’armée Simon-Pierre Baradel, commandant des écoles de la gendarmerie nationale, au général de corps d’armée Christian Dupouy, commandant la région de gendarmerie Auvergne-Rhône-Alpes et au colonel Emmanuel Sillon, commandant les Forces aérienne de la gendarmerie, qui avaient tenu à féliciter les lauréats.

Public cérémonie Cnisag
La famille du capitaine Cavaillès était présente parmi le public ( Photo André Veyret)

Autour des colonels Nicolas Bonneville, commandant du CNISAG, et Frédéric Labrunye, commandant le groupement de la Haute-Savoie se pressaient des personnalités chamoniardes ainsi que des figures du secours en montagne comme le major Georges Claudel et le colonel Gabriel Ramain, président et secrétaire général de l’association « Ceux des PGHM ».

Âgé de 45 ans, l’adjudant-chef Christophe Cavailles, originaire de Montreal (Aude)  avait été muté au peloton de gendarmerie de haute-montagne de Pierrefitte-Nestalas en octobre 2010.

Avant d’être affecté dans les Hautes-Pyrénées, Christophe Cavaillès avait passé cinq ans au sein du PGHM de Chamonix. Il a été promu capitaine à titre posthume.
En savoir plus sur http://www.ladepeche.fr/article/2016/05/21/2348959-un-montrealais-victime-du-crash.html#fuhbWTSgfFrAdYDv.99

La cérémonie était d’autant plus émouvante que la famille (père, mère et sœur) du capitaine Christophe Cavaillès, avait fait le déplacement depuis Montréal (Aude). Ils étaient fiers de l’hommage rendu par les officiers et sous-officiers de la promotion 2017 du CNISAG et émus de se retrouver à Chamonix où Christophe avait été affecté (PGHM) à sa sortie de l’école de Montluçon.

Christophe Cavailles
L’adjudant-chef Cavaillés, promu capitaine (Photo Gendarmerie Nationale)

Le 20 mai 2016, un hélicoptère EC135 de la Base de Tarbes effectuait un exercice avec, à son bord, un pilote, un mécanicien et deux gendarmes du PGHM de Pierrefitte-Nestalas. Jean-Christophe Rouyer, Dominique Jamet, Christophe Cavaillès et Lionel Loussalez-Artets avaient été mortellement blessés après une chute de 600 mètres, une pale ayant heurté une paroi de la face nord du massif du Vignemale, dans la zone de Cauterets.

A voir également

Gérard Collomb, le ministre de l'Intérieur, au GIGN, mercredi 20 septembre.

BRI, GIGN et Raid: la piste d’un commandement des opérations spéciales

La BRI (Brigade de recherche et d’intervention), le GIGN (Groupe d’intervention de la Gendarmerie nationale), …

3 Commentaires

  1. Aubinière

    Vous avez omis que la promotion du Bsm portait aussi le nom de Loussalez artets nom du second gendarme secouriste…

    • Didier Chalumeau

      Bonjour laquelle de promotion ?

    • FAVIER

      Je souhaiterais faire erreur et ne pas penser que les morts sont considérés différemment selon le grade.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *