vendredi 20 octobre 2017
Accueil / Société / La Poste dévoile un timbre commémoratif pour les 55 ans du cessez-le-feu en Algérie
timbre guerre algerie
Jean-Marc Todeschini (à gauche) et Philippe Wahl (à droite) dévoilent le timbre commémoratif créé pour le 55ème anniversaire du cessez-le-feu en Algérie. Crédit photo : Jennifer Roios/L'Essor

La Poste dévoile un timbre commémoratif pour les 55 ans du cessez-le-feu en Algérie

Le 55e anniversaire du cessez-le-feu en Algérie, le 19 mars 1962, a été marqué par l’émission d’un timbre commémorant cette date.

Le 15 mars, à l’ Hôtel des Invalides, le président directeur général de La Poste Philippe Wahl et le secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Défense, chargé des anciens combattants et de la Mémoire Jean-Marc Todeschini, ont présenté ce timbre.

Avant de le dévoiler, le PDG de La Poste s’est exprimé et a tenu à rappeler que le 19 mars 1962 avait marqué « l’aboutissement d’un long et difficile processus pour mettre fin à la guerre d’Algérie. » Ce timbre a été réalisé d’après l’œuvre du Mémorial national de la guerre d’Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie, inauguré au Quai Branly, à Paris, en 2002. « Nous sommes fiers et honorés de participer à ce symbole de paix », a conclu Philippe Wahl.

Une promesse d’espoir

Jean-Marc Todeschini a remercié La Poste d’avoir réalisé cette œuvre qui représente « autant de souvenirs communs et d’événements qui ont marqué l’Histoire » et a rendu hommage à l’entreprise qui a été « le lien entre les soldats sur le front et leurs proches en temps de guerre ». Il a ensuite insisté sur l’importance des commémorations : « Le 19 mars 1962 n’était pas encore la paix mais une étape décisive dans le processus. C’était une promesse d’espoir après 8 années de combats. »

Le timbre des 55 ans du cessez-le-feu d’Algérie sera mis en vente dès le 20 mars dans les bureaux de poste, pour 1,30 euro.

D’autres timbres seront bientôt dévoilés pour commémorer des événements de la Grande Guerre, comme la bataille du Chemin des Dames.

Timbre commémoratif 55e anniversaire du cessez-le-feu en Algérie. Crédit photo : Jennifer Roios/ L’Essor

JR

 

A voir également

Le militant Pététin condamné à 200€ d’amende pour un tag sur la gendarmerie d’Angoulême

Le militant écolo-libertaire Eric Pététin, jugé par le tribunal correctionnel de Pau pour une inscription …

Un commentaire

  1. mutoi83

    On touche réellement le fond avec l’émission de ce timbre, à l’occasion du 19 mars , par la poste avec la “bénédiction du secrétaire d’état ” au nom de la France, au mépris de toutes les horreurs qui ont suivi cette date du 19 mars 1962 et la mort de dizaine de milliers de Harkis, de leurs familles, des pieds noirs et même de militaires Français. Ce gouvernement n’aura rien épargné à ces victimes et à leurs familles. La poste semble ignorer et les autorités Françaises également que l’Algérie avait aussi sorti un timbre lors du 50ème anniversaire ( mais vu de ce coté, il n’y avait rien à redire). Le lieu choisi pour dévoiler ce timbre est un outrage de plus au monde combattant, les Invalides sont en effet un symbole Français et héberge dans ses murs nos soldats blessés, abandonnés parfois par leurs familles, mais aussi le siège de l’évêché aux armées avec son “église” devenue cathédrale, son musée etc…. Il faut certes savoir “pardonner” mais ce pardon ne pourra se faire qu’après la reconnaissance pleine et entière de l’abandon par les dirigeants Français au nom de notre pays de ces soldats qui avaient choisis la France comme nation et ont combattu et sont morts pour nos couleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *