dimanche 23 avril 2017
Accueil / A la une / Le policier tué sur les Champs Elysées était un ancien gendarme
Xavier Jugelé, le policier tué sur les Champs Elysées avait servi en gendarmerie
Xavier Jugelé, le policier tué sur les Champs Elysées avait servi en gendarmerie

Le policier tué sur les Champs Elysées était un ancien gendarme

Un hommage national sera rendu au policier tué ce jeudi soir sur les Champs Elysées.  Avant de rejoindre la police en 2010, Xavier Jugelé 37 ans était un ancien gendarme selon le Figaro, une information confirmée par l’association Flag’ dont il faisait partie et qui regroupe les policiers et gendarmes LGBT ( lesbiennes, gay, bisexuels et transsexuels). Il a été cinq ans gendarme adjoint volontaire au PSIG de la compagnie de Saint-Jean-d’Angély. (Charente Maritime).

Sa famille habite à Romorantin-Lanthenay et son père est un ancien militaire de la base aérienne de Pruniers-en-Sologne. Michel Jugelé y a terminé sa carrière en tant qu’adjudant-chef, avant d’être promu major souligne “La Nouvelle République” qui précise qu’il est président
de la 395e section des Médaillés militaires depuis le mois de mars dernier. Porte-drapeau pour les cérémonies patriotiques, il s’était aussi engagé en tant que citoyen référent, ce dispositif piloté par la gendarmerie , pour assurer une veille sur le quartier de Gombault.

L’association Flag! a d’ailleurs fait une brève déclaration: sur son site «Bouleversé par le drame survenu ce jeudi 20 avril 2017 touchant un policier membre de Flag!, notre association a décidé d’annuler notre prochain Tea Dance prévu ce dimanche 23 avril 2017. Flag! est certain que vous comprendrez ce choix, notre association n’a pas le cœur à la fête».

 

Originaire du  Loir-et-Cher, le policier décédé avait fait toute sa carrière à Paris et était affecté à la 32e compagnie de la direction de l’ordre public et de la circulation (DOPC) de la préfecture de police de Paris.

Il allait rejoindre la Police Judiciaire

“C’était un policier de plusieurs années d’expérience. Il a été tué dans sa mission hier et toutes nos pensées vont à ses collègues et à sa famille, que la communauté policière a essayé d’entourer le plus largement possible tout au cours de la nuit”, a annoncé Cécile Berthon, secrétaire générale du Syndicat des commissaires de la police nationale sur Europe 1.

 Interrogés par Marianne, ses collègues parlent d’un homme “volontaire et engagé, “bon vivant” et “serviable”.
Gardien de la paix depuis six ans, il était parti deux fois en Grèce pour “sécuriser les migrants au plus fort de l’afflux migratoire, en 2015 et 2016, venant des zones de conflit au Moyen-Orient.”

 

Selon le Figaro,  jeudi soir, il effectuait des tours de sécurisation sur l’avenue pour protéger un centre culturel turc situé au numéro 102 lorsqu’il a été pris pour cible.

Xavier Jugelé venait de faire son pot de départ car  il allait quitter la direction de l’ordre public et de la circulation (DOPC) pour rejoindre la police judiciaire. Il allait être muté le 2 mai, juste avant son anniversaire. Le service de coopération technique internationale de police (SCOPOL) s’apprêtait à l’accueillir.

Ce gardien de la paix était adhérent au syndicat Alliance police nationale et à Flag!. Il était pacsé et n’avait pas d’enfant.

Toujours selon le Figaro, sa hiérarchie avait loué son courage pour avoir évacué un immeuble de Boulogne-Billancourt le 20 janvier dernier lors d’une violente explosion qui avait pulvérisé deux étages.

Vendredi matin, à 10h30, des policiers ont déposé des fleurs au 102, avenue des Champs-Élysées, pour honorer sa mémoire.

“L’Essor” s’associe à la peine de son compagnon, de sa famille et de ses proches.

 

A voir également

Des motocyclistes réservistes: ça sera possible

C’est une mesure qui était attendue par les motocyclistes venant de quitter la gendarmerie. Selon …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *