lundi 11 décembre 2017
Accueil / L'actualité Nouvelle Aquitaine / Onze personnes interpellées et 700 kg de cannabis saisis en région toulousaine

Onze personnes interpellées et 700 kg de cannabis saisis en région toulousaine

1,3 t cannabis perpignan
Cannabis ( Photo d’illustration Douanes Archives l’Essor)

 


Onze personnes interpellées, et environ 700 kg de cannabis saisis: un réseau international de trafic de drogue a été démantelé par les gendarmes lors d’une vaste opération menée du 5 au 7 octobre en région toulousaine.

Les onze personnes interpellées, six ont été mises en examen et placées en détention provisoire lundi, les autres étant en cours de défèrement mardi, selon le parquet de Bordeaux.
Outre la drogue saisie, 45.000 euros en liquides, 10 véhicules de grosse cylindrée, trois armes de poing et un fusil ont été saisis.
Sur les onze personnes, figurent quatre donneurs d’ordre, les autres étant des convoyeurs, a précisé le Colonel Philippe Coué, commandant de la section de recherches (SR) de la gendarmerie de Toulouse, responsable de l’enquête.
L’opération a frappé en deux temps des convois de véhicules, deux équipes de convoyeurs autonomes, qui acheminaient de la drogue en provenance du Maroc, a expliqué le parquet de Bordeaux dans un communiqué.
Dans un premier temps, jeudi, un premier convoi de véhicules, remontant de Séville (Espagne) a été intercepté à Portet-sur-Garonne (Haute-Garonne), à environ 15 km de Toulouse: 321 kg de résine de cannabis et 43 kg d’herbe ont été découverts à bord d’un des véhicules. Des responsables de ce réseau-ci ont été interpellés en même temps en périphérie de Toulouse.
Le lendemain, un second convoi de véhicules, en provenance de Gibraltar, a été à son tour intercepté, et 333 kg de résine de cannabis découverts à bord des voitures. Deux responsables de ce second réseau ont été interpellés au même moment à Toulouse, dont le chef présumé du réseau le lendemain.

“C’est le résultat d’un travail de fourmi qui a nécessité une quinzaine d’enquêteurs à plein temps”, s’est félicité le général Bernard Clouzot. “On n’est pas loin des deux millions d’euros en valeur à la revente”, a ajouté le colonel Coué.

Une centaine de gendarmes  de la région d’Occitanie, dont l’antenne du GIGN de Toulouse, ont participé à l’opération, aboutissement d’un an et demi d’enquête sous la direction de la SR de Toulouse, a précisé le parquet de Bordeaux.
Les gendarmes agissaient sous commission rogatoire de la Juridiction interrégionale spécialisée de Bordeaux, compétente en matière de crime organisé.
AFP

A voir également

Véhicule de la gendarmerie (Photo d'illustration/Essor).

Gard : un chasseur tué par balles et un autre noyé

Un chasseur de 47 ans a été tué par un autre chasseur samedi à Montaren-Saint-Médiers …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !