mercredi 22 novembre 2017
Accueil / A la une / Le général Ducept, chef des gendarmes de La Réunion, a pris son commandement
Le général Ducept à droite, aux côtés du préfet et du délégué militaire départemental (Photo Gie de la Réunion)

Le général Ducept, chef des gendarmes de La Réunion, a pris son commandement

Le général et le préfet ont déposé une gerbe ( Photo Gie Réunion)

Le nouveau patron des gendarmes de La Réunion, le général Xavier Ducept, 51 ans, a pris ses fonctions début août. Il  a pris officiellement son commandement ce jeudi 29 août lors d’une prise d’armes qui s’est tenue dans l’enceinte de la caserne Vérines à Saint-Denis sous la présidence d’Amaury de Saint-Quentin, préfet de La Réunion et des autorités civile et militaires.

A l’issue de la traditionnelle revue des troupes, le préfet et le général ont déposé une gerbe puis procédé à  une remise de décorations.

Il est le premier général à commander la Gendarmerie de la Réunion.

 

Dans ses nouvelles fonctions, le général Xavier Ducept, aura sous ses ordres 750 gendarmes, un escadron mobile déplacé de 115 militaires auxquels il faut ajouter 250 réservistes comme le détaille le site clicanoo.re. 

Dans l’interview qu’il a accordée le 24 août à L’Info.re le nouveau patron des gendarmes réunionnais détaille la façon dont il aborde sa mission autour de trois axes : la prévention, la proximité et l’efficacité.

Ancien chef de l’escadron moto de la Garde et commandant de deux groupements

Considéré comme l’un des officiers les plus brillants de sa génération et promis à un bel avenir, Xavier Ducept a été nommé général l’année de ses 50 ans au terme d’un parcours déjà très riche. Surtout, le général Ducept qui est l’un rares officiers à avoir commandé deux groupements, et pas des moindres, les Pyrénées Atlantiques à Pau et la Gironde à Bordeaux est très expérimenté. Avant il avait commandé la prestigieuse compagnie de Cannes et le nom moins prestigieux escadron motocycliste du 1 er régiment d’infanterie de la Garde Républicaine. Ce saint-cyrien ( filière science de l’homme et de la société ) a débuté son parcours comme chef de peloton à l’escadron 17-1 de Versailles Satory. Diplomé de l’école de guerre, du centre des hautes études militaires et de l’institut des hautes études de la défense nationale, Xavier Ducept a aussi été chef de la section Europol du bureau de la coopération européenne et des affaires juridiques de la division des relations internationales au cabinet du directeur général. Chargé de projet au détachement du centre d’enseignement supérieur de la Gendarmerie à l’école militaire, il a aussi servi deux fois au cabinet du ministre de la défense. Une première fois en 2003 comme officier de liaison au bureau des affaires réservées une deuxième de 2014 à 2017 comme adjoint Gendarmerie et conseiller sécurité intérieure ( CM 14) du chef du cabinet militaire. Chevalier de la Légion d’honneur, breveté parachutiste, il est aussi officier de l’ordre national du Mérite, titulaire de la médaille d’or de la défense nationale et de la croix de la Guardia civile Espagnole.

D.C

 

 

A voir également

Guyane : deux orpailleurs clandestins tués par une patrouille d’Harpie

Une patrouille mixte composée de gendarmes et de marsouins a riposté à des tirs de …

Un commentaire

  1. niout

    On ne peut que se réjouir de la promotion de ce Gendarme. Ce grand professionnel est reconnu pour sa compétence ses valeurs humaines et sa connaissance du service. Animé par toutes les valeurs militaires, la Gendarmerie de la Réunion peut être fière de servir sous les ordres de cet Officier très Supérieur.
    Toutes mes félicitations et bon courage pour la suite d’une glorieuse carrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *