jeudi 21 septembre 2017
Accueil / A la une / Nice : la belle histoire du béret et de l’arme du lieutenant Ausseur
L'amiral Ausseur a remis au lieutenant-colonel Henri-Louis Deiber l'arme et le béret de son oncle. (Photo GA (R) Berard com GGD 06)

Nice : la belle histoire du béret et de l’arme du lieutenant Ausseur

Le lieutenant Ausseur ( Photo DR)

La caserne du groupement de gendarmerie des Alpes-Maritimes qui porte le nom du lieutenant Bernard Ausseur, vient de s’enrichir de deux précieux objets ayant appartenu à cet officier mort pour la France en 1944 alors qu’il avait rejoint les forces françaises de l’intérieur .

Le 21 août dernier, à la veille de l’anniversaire de sa mort, son neveu, le vice-amiral d’escadre Pascal Ausseur, préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord, est venu remettre l’arme et le béret qui lui appartenaient. Il les a retrouvés dans les affaires de son oncle.  Elles sont en bonne place dans la salle d’honneur du groupement. C’est le lieutenant-colonel Henri-Paul Deiber, commandant en second qui l’a accueilli et chaleureusement remercié.

C’est un honneur pour le groupement de recevoir ces objets qui participent au devoir de mémoire a indiqué le groupement sur sa page Facebook.

Engagé dans la seconde guerre mondiale et membre des FFI, le lieutenant Ausseur s’est distingué par ses actions courageuses et ses qualités de meneur d’hommes. Il est mort pour la France lors d’un accrochage avec les troupes allemandes en août 1944, action pour laquelle la légion d’honneur et la croix de guerre 1939/1945 lui ont été remises à titre posthume.

D.C

A voir également

Alpes-Maritimes : perdus, trois canyoneurs sauvés par les gendarmes

Ce lundi 18 septembre au matin, les gendarmes du peloton de haute montagne ont été prévenus …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *