dimanche 19 novembre 2017
Accueil / Vie des personnels / Le ministre de l’intérieur veut prévenir les suicides chez les forces de l’ordre
Antoine Boutonnet
Le commissaire Antoine Boutonnet avait rejoint la direction de la gendarmerie ( Photo Capture d'écran DICOM)

Le ministre de l’intérieur veut prévenir les suicides chez les forces de l’ordre

Le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb a annoncé dimanche vouloir “renforcer” l’efficacité des mesures visant à prévenir le suicide chez les forces de l’ordre, au terme d’une semaine où cinq policiers et deux gendarmes ont mis fin à leurs jours .

Le dernier gendarme est un adjudant-chef de 56 ans aux Vans dans l’Ardèche qui s’est tué dans la cour  de la caserne.

En début de semaine, c’est un gendarme du PSIG de Méru dans l’Oise qui s’est suicidé.

Ce dimanche après-midi, c’est une policière nationale de Montélimar qui a été retrouvée sans vie au Teil, dans une forêt. La victime, âgée de 49 ans aurait fait usage d’un fusil pour mettre fin à ses jours rapporte le Dauphiné Libéré.

Le commissaire Boutonnet, se suicide
dans les locaux de la direction de la Gendarmerie

44 policiers et 16 gendarmes se sont donné la mort depuis le début de l’année 2017, a affirmé le ministère de l’Intérieur, dans un communiqué publié quelques minutes après l’annonce du suicide de l’ex-chef de la lutte anti-hooliganisme, le commissaire Antoine Boutonnet.

Ce dernier, qui a été longtemps réserviste dans l’armée de terre et qui arborait d’ailleurs son brevet des troupes de montagne sur sa tenue ainsi que les médailles de la défense nationale et des services militaires volontaires a été retrouvé mort dimanche dans les locaux de la direction générale de la gendarmerie nationale où il était affecté depuis mars à la sous-direction de l’anticipation opérationnelle (SDAO).  “Je suis bouleversé par cette nouvelle”, a réagi Frédéric Thiriez, président de la Ligue de football professionnel (LFP) entre 2002 et 2016.
“C’était quelqu’un avec qui je travaillais dès l’origine de la DNLH (Division nationale de lutte contre le hooliganisme, ndlr), créée à ma demande. C’était non seulement un grand professionnel, mais aussi un humaniste. Il était devenu un ami”.

 M. Collomb a demandé aux trois directeurs généraux de la Police nationale,  de la Gendarmerie nationale et de la Sécurité intérieure “de lui présenter une évaluation des mesures mises en oeuvre pour prévenir les suicides parmi les forces de l’ordre”.

Le ministre a annoncé vouloir réunir “rapidement les représentants des policiers et gendarmes pour évoquer les dispositifs de prévention existants et les moyens d’en renforcer encore l’efficacité”, selon un communiqué. Face à ces drames, Gérard Collomb a fait part de “sa vive émotion” et assuré les familles et les proches des victimes de son “total soutien dans l’épreuve”, comme de l’ensemble des agents du ministère de l’Intérieur.

Début 2015, face à un pic de suicides chez les policiers et gendarmes enregistré en 2014, Bernard Cazeneuve avait lancé un plan ministériel de 23 mesures pour lutter contre ce fléau chez les forces de l’ordre.

Gérard Collomb va recevoir les syndicats

Edouard Philippe a annoncé lundi que le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb allait recevoir “l’ensemble des organisations représentatives de forces de l’ordre” à la suite de la vague de suicides ces derniers jours chez les policiers et gendarmes.

Nous demandons énormément aux policiers, aux gendarmes, aux militaires, énormément“, a souligné le Premier ministre sur France Inter, affirmant qu'”on ne peut pas prendre à la légère” ces suicides. “Nous en avons discuté” avec Gérard Collomb, a-t-il indiqué.

Il va recevoir l’ensemble des organisations représentatives des forces de l’ordre (…) pour faire le point sur les procédures qui existent, afin de déceler ceux qui, dans une situation de fragilité particulière, pourraient, le cas échéant, décrocher, voire passer à l’acte“.

Il y a un travail très fin à réaliser, nous allons le faire“, a déclaré Edouard Philippe, affirmant prendre “personnellement très au sérieux ces chiffres et, au-delà de ces chiffres, les réalités individuelles qu’elles représentent“.

 Avec AFP

A voir également

Côtes d’Armor : la médaille du courage et du dévouement pour le plongeur de la gendarmerie

Le 7 novembre dernier, le préfet des Côtes-d’Armor a remis la médaille d’argent du courage …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *