mercredi 24 janvier 2018
Accueil / L'actualité Nouvelle Aquitaine / Il maquillait la piquette en Pétrus : le faussaire interpellé par les gendarmes
Photo d'illustration (S.D/L'Essor).

Il maquillait la piquette en Pétrus : le faussaire interpellé par les gendarmes

Un vin “ordinaire” au prix du Pétrus, c’est l’arnaque qui avait été mise au point par un individu qui revendait ses “précieuses” bouteilles sur des sites Internet comme l’ont précisé hier les gendarmes de la Gironde sur leur page Facebook.

L’enquête,  ouverte en mai dernier, a été menée par la cellule spécialisée “vins” du groupement de gendarmerie de Gironde. Les enquêteurs ont eu vent qu’un individu vendait des bouteilles de Pétrus sur Internet. La cellule, appuyée notamment par les enquêteurs de la section de recherches de Bordeaux et les gendarmes spécialisés (TIC, Ntech et analystes criminels) a fini par identifier un homme qui œuvrait depuis son domicile. Grâce à un atelier artisanal, le faussaire reproduisait les étiquettes du vin prestigieux.

Il a été interpellé le mercredi 18 octobre. Le lendemain, il était condamné par le tribunal de grande instance de Bordeaux à 18 mois de prison avec sursis et mise à l’épreuve de 24 mois. Plus de 18.000€ lui ont été confisqués. Il devra indemniser les victimes et verser 10.500€ au titre du préjudice moral à la société Pétrus, 1300 € au Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux , et 1300 € à l’AOC Pomerol.

Le journal Le Parisien précise que l’escroc, 67 ans, a réussi à vendre 16 bouteilles pour un total supérieur à 22.000€

A voir également

Rhône-Alpes : plusieurs radars routiers incendiés

Plusieurs radars ont été incendiés dans la nuit de dimanche à lundi en Rhône-Alpes, le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *